Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

FDlivres

Présentation de mes ouvrages, appelée à s’étoffer

  • L’album de 2004 sur la Libération réédité et enrichi - Texte de la nouvelle introduction

    Avant-propos
    Ce livre est bâti sur le socle, légèrement modifié, d’un album publié lors du précédent anniversaire décennal de la Libération. Le regretté Jacques Baumel, depuis la mairie de Rueil-Malmaison qu’il allait bientôt confier à son premier adjoint Patrick Ollier, en avait dirigé la réalisation et rédigé la préface. En sus d’une place plus grande pour le texte et les documents écrits, ce nouvel ouvrage bénéficie des avancées de la recherche, à commencer par celles qui avaient été rendues publiques lors de l’anniversaire (...)

    Lire la suite

  • Le discours du "Vent mauvais" - Vichy, 12 août 1941

    (extrait légèrement modifié du chapitre 8 de Qui a tué Georges Mandel ?, intitulé "La trappe du Portalet")
    Résumé des épisodes précédents : Paul Reynaud et Georges Mandel sont les deux derniers internés politiques de l’établissement de Vals-les-Bains, ouvert précédemment à Pellevoisin dans le cadre des tractations entre l’ambassadeur Abetz et le Vichy de Laval. Il s’agissait de "juger les responsables de la guerre", donc essentiellement Reynaud et "le Juif" Mandel, dans un tribunal spécialement créé à Riom. Les têtes des (...)

    Lire la suite

  • Extraits de La Ruse nazie (Dunkerque, 24 mai 1940) - chapitre 6

    Chapitres précédents
    Chapitre 6
    Tombeau de l’explication militaire
    Par sa date de parution, juin 1995, le livre de Karl-Heinz Frieser Blitzkrieg Legende est le dernier qui traite du Haltbefehl avant celui-ci. Cependant, pour des raisons tenant sans doute à sa luxueuse présentation matérielle, il a été rédigé bien avant, témoin sa bibliographie, qui s’arrête en 1990. Voilà qui autorise à considérer qu’il boucle le cycle de l’explication militaire, au seuil des années 1990. Ecrit lui-même par un officier, dans le (...)

    Lire la suite

  • La Ruse nazie - chapitres 4 et 5

    chapitres précédents
    Chapitre 4
    Les trouvailles de l’amiral Ansel
    L’irruption de Göring
    On lit un peu partout, avec des détails variables, que Göring, dans l’après-midi du 23, recevant des nouvelles du front, a brusquement décidé de téléphoner au Führer pour lui demander de réserver à la Luftwaffe la phase terminale de la mise hors de combat des armées ennemies du nord. Comme cela impliquait l’immobilisation des forces terrestres allemandes pour qu’elles ne soient pas victimes de leur propre aviation, (...)

    Lire la suite

  • Extraits de La Ruse nazie (Dunkerque, 24 mai 1940) - L’absence de toute recherche sérieuse avant 1991

    En avant-première de la réédition de ce livre paru chez France-Empire en 1997 et exempt de toute recension comme de toute critique, je mets en ligne les pages 14 à 84, qui racontent la découverte tardive par les historiens, en 1947, du très étrange ordre hitlérien d’arrêt devant Dunkerque en 1940. L’analyse se termine par le livre de Karl-Heinz Frieser (1995), dont la bibliographie s’arrête en 1990 et qui ignore en conséquence le travail pionnier de John Costello (1991).
    Le reste du livre reprend et (...)

    Lire la suite

  • Hitler vu par Churchill - Un article de 1935

    Extrait de Churchill et Hitler, Paris, Le Rocher, 2012.
    C’est dans l’été de 1935 que Churchill écrit son article sur Hitler, qu’il reprendra avec des variantes significatives, mais sans en altérer l’économie, dans son recueil sur Les grands contemporains en 1937. Il est de bon ton aujourd’hui de lui reprocher ce texte où, dès l’exorde, des louanges nuancent un jugement sévère. Or, s’il n’est guère équitable d’isoler celles-là en taisant celui-ci, il est encore plus injuste de ne pas remarquer que les (...)

    Lire la suite

  • L’Humanité, les Aubrac et votre serviteur -

    Interview téléphonique pendant le procès Chauvy :
    Société - le 12 Février 1998
    François Delpla : "La calomnie pour effacer la mémoire"
    AUTEUR de plusieurs ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale, notamment "Montoire", publié en 1995 chez Albin Michel, l’historien François Delpla a faire paraître récemment "Aubrac, les faits et la calomnie", au Temps des cerises (1).
    Quels commentaires vous inspirent le début du procès intenté par Lucie et Raymond Aubrac à Gérard Chauvy ?
    L’accusé ne cesse de prétendre qu’il a confronté des (...)

    Lire la suite

  • Hitler-bibliographie - arrêtée en 1999, lors de la première sortie de ma biographie

    ADAP (Akten der deutschen auswärtigen Politik), Baden Baden, Imprimerie nationale, série D, 13 vol., 1950-1970.
    Albert Speer : Kontroversen um ein deutschen Phänomen, Munich, Bernard und Graefe, 1978.
    ALFIERI (Dino), Deux dictateurs face à face, Genève, Cheval Ailé, 1948.
    AMOUROUX (Henri), Grande histoire des Français sous l’Occupation, nouvelle édition, t. 2, Paris, Laffont, 1998.
    APPUHN (Charles), Hitler par lui-même d’après son livre « Mein Kampf », Paris, Bibliothèque documentaire Jacques Haumont, 1933. (...)

    Lire la suite

  • Hitler / 30 janvier 1933 / La véritable histoire - en librairie six jours avant le quatre-vingtième anniversaire

    (...) il manque encore une présentation générale de la politique et de la stratégie, en matière de prise du pouvoir, de Hitler et du NSDAP avant 1933. On peut supposer qu’une recherche plus approfondie sur la fin de la République de Weimar du point de vue des efforts de la direction nazie pour saisir le pouvoir en Allemagne aux différents niveaux de l’Etat et de la société, efforts au demeurant fort souvent mis en échec, conduiront dans maints domaines à une révision de l’image jusque là dominante de la (...)

    Lire la suite

  • Harlequin et Colombine - Deux SS infiltrés en Angleterre en 1943

    Chapitre 7 de Churchill et Hitler (Le Rocher, 2012, à paraître en juin 2013 en collection Tempus)
    (La première partie du chapitre, intitulé "Les ruses croisées du printemps 43", porte sur l’opération Mincemeat, par laquelle le MI6 réussit à faire croire aux dirigeants allemands que le débarquement de Sicile ne sera qu’une diversion, le gros des forces alliées étant dirigé vers la Sardaigne et le Péloponnèse.)
    Hitler a bel et bien perdu cette manche. Mais dans le domaine de la deception comme sur les autres fronts il (...)

    Lire la suite

  • Un interview sur Jean-Marie Loret - Intervention sur un marronnier

    Extrait des Inrockuptibles
    N° 878 du 26 septembre 2012
    Légende du fils français d’Hitler : “Il n’y a pas d’ADN fiable”
    17/02/2012 | 18h43
    Le Français Jean-Marie Loret, décédé en 1985, prétendait être le fils d’Adolf Hitler. L’historien François Delpla, spécialiste du nazisme et auteur d’une biographie d’Adolf Hitler, revient sur cette épineuse question.
    "Ton père s’appelle Adolf Hitler", aurait confié Charlotte Lobjoie à son fils, Jean-Marie Loret, peu de temps avant qu’elle ne meure. C’est aussi le (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français - annexes

    début du livre
    dernier chapitre
    Annexe 1
    Conversation entre Halifax et Bastianini
    Télégramme de Halifax à Percy Lorraine, 25 mai 1940 n° 413, Cab 65/13, p. 159, annexé au folio 140 (26 mai, 2 heures de l’après-midi). Cependant un cachet indique : received in cabinet registry, 10 june 1940.
    1. - J’ai demandé à l’ambassadeur d’Italie de passer cet après-midi.
    2. - J’ai dit à son Excellence que je souhaitais lui parler parce que j’avais des raisons de penser qu’un malentendu s’était introduit sur la possibilité (...)

    Lire la suite

  • Le piège du Massilia - De la différence entre Mandel et de Gaulle

    Chapitre 2 de mon Qui a tué Georges Mandel ? (L’Archipel, 2008)
    Victime de lui-même ?
    [résumé des épisodes précédents : Georges Mandel, le plus influent des hommes politiques qui s’opposent frontalement à la politique d’armistice entreprise à partir du 16 juin 1940 par le nouveau gouvernement dirigé par Pétain, manque diverses occasions de passer en Angleterre, malgré des objurgations de Spears et de Jean Monnet, notamment. Il va s’embarquer sur le paquebot Massilia, à destination de Casablanca, restant par là sur (...)

    Lire la suite

  • Une interview sur mon travail - et plus particulièrement sur ma vision de Hitler

    si cette lecture ne vous passionne pas, pensez à vous désabonner !
    Dans Famille chrétienne n° 1424, 30 avril 2005
    propos recueillis par Paul-François Paoli
    Hitler était-il un "monstre" ?
    Il y a 60 ans, le 30 avril 1945, Adolf Hitler se suicidait dans son bunker berlinois. Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, François Delpla étudie depuis de longues années ce personnage qui a entraîné le monde dans la catastrophe. Sa vision, originale, diffère de celle des historiens allemands ou anglo-saxons.
    Après avoir (...)

    Lire la suite

  • En librairie depuis le 25 janvier 2013 -

    sur ce site
    Sur Europe 1 avec Franck Ferrand
    Dossier dans Histomag
    Interview dans Dernière Guerre mondiale
     :
     :
     :
     :
    En librairie depuis le 17 février 2012
    toutes sortes de liens
    Chaudes empoignades sur l’arrêt hitlérien devant Dunkerque
    Mers el-Kébir
    rencontre chez Dialogues
    Dictionnaire énervé
    Blog sur Mediapart
    John Lukacs
    Ostracismes
    La critique de Pierre Grumberg dans Guerres et (...)

    Lire la suite

  • Churchill et Hitler -

    La couverture et sa quatrième
    les premiers pas, il y a douze ans !
    Etat du chantier en 2004
    Un éditorial éclairant le contexte de la recherche sur le nazisme au moment de la parution
    le point de vue de Franck Boizard
    pour débattre ici même

    Lire la suite

  • Rudolf Hess - extrait du Petit dictionnaire énervé de la Seconde Guerre mondiale

    HESS (RUDOLF) (1894-1987)
    Fils d’un Allemand aisé expatrié en Égypte, combattant remarqué de la Grande Guerre qu’il termine dans l’aviation, Hess rencontre Hitler en 1921 et se voue rapidement à lui. Il est l’un des principaux bâtisseurs du parti nazi - dont Hitler lui confie la direction après la prise du pouvoir - et se consacre particulièrement à ses relations avec l’étranger. Lorsqu’après l’armistice franco-allemand, l’Angleterre déçoit Hitler en s’obstinant à rester en guerre, Hess va être le principal dirigeant (...)

    Lire la suite

  • L’héritage de la Seconde Guerre mondiale - Le dernier né du grand Lukacs, traduit et présenté par François Delpla

    Lukacs, le pionnier
    Ce livre est le couronnement d’une vie d’historien.
    John Lukacs est reconnu dans les pays anglo-saxons pour la finesse et la justesse de son trait, sur une grande variété de sujets touchant les trois derniers siècles, et apprécié dans le monde entier grâce à de nombreuses traductions, la France ayant cependant pris un certain retard .
    Né hongrois en 1924 d’un père catholique et d’une mère juive, réchappé des griffes d’Eichmann en 1944 puis du système stalinien en 1946, il devient (...)

    Lire la suite

  • Mers el-Kébir / La Grande-Bretagne rentre en guerre - Interview de l’auteur au moment de la sortie (mars 2010)

    Propos recueillis par Matthieu Boisdron
    Histobiblio : François Delpla, bonjour. Pouvez-vous tout d’abord nous expliquer ce qui vous a amené à vous intéresser à cet épisode sanglant qu’a été la canonnade de Mers el-Kébir ?
    M. François Delpla : Entre elle et moi c’est une vieille affaire ! Je lui consacrais déjà plusieurs pages en 1993 dans mon immortel (jeu privé !) Churchill et les Français. Pas excellentes au demeurant. Elles valaient surtout par le titre : « Oran : canonnade contre Halifax ». J’étais dans le (...)

    Lire la suite

  • Article sur Mers el-Kébir - dans mon "dictionnaire énervé"

    Mers el-Kébir
    (extrait du Petit Dictionnaire énervé de la Seconde Guerre mondiale, éditions de l’Opportun, avril 2010)
    Bataille navale inégale entre la France et l’Angleterre, le 3 juillet 1940. Aucune perte anglaise, le cuirassé Bretagne coulé avec son équipage, le cuirassé Provence et le croiseur de bataille Dunkerque endommagés (ce dernier frappé à nouveau le 6), ainsi que le contre-torpilleur Mogador. Environ 1275 morts français (en comptant la centaine induite par de nouveaux tirs, le 4 et le 6). (...)

    Lire la suite

  • Deux nouveaux ouvrages de l’auteur - En librairie le 18 mars et le 1er avril 2010

    François Delpla sur Histobibliothèque
    et dans Histomag n° 65
    POUR EN FINIR AVEC LES QUESTIONS MAL POSéES
    Présentation
    Interview de l’auteur sur Mers el-Kébir
    Une autre, en ligne le 1er mai 2010
    à la librairie "Dialogues" de Brest, le 9 juin 2010
    Ouvrage précédent




    sur ce dictionnaire
    La critique de l’Express
     :
     :
     : _______________________ _________________________ _____________________________
     :
     :
     :
     :
     :
     : (...)

    Lire la suite

  • Petit dictionnaire énervé de la Seconde Guerre mondiale - avril 2010, éditions de l’Opportun

    L’article sur Mers el-Kébir
    une interview à son propos
    Dans le Monde diplomatique de septembre 2010
    PETIT DICTIONNAIRE ÉNERVÉ DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE. - François Delpla
    Editions de l’Opportun, Paris, 2010, 217 pages, 12,90 euros
    Cet ouvrage, de format poche, qui se lit vite et agréablement, se situe dans une série comprenant entre autres le Petit Dictionnaire énervé des emmerdeurs au travail. A travers quatre-vingt-deux articles (d’Allen à Yalta), l’auteur, universitaire et spécialiste français de la (...)

    Lire la suite

  • Nuremberg face à l’histoire - interview de l’auteur (printemps 2006)

    2009 : remarques odieuses sur Nuremberg dans un roman
    (J’ai été approché par une équipe qui entreprenait un film sur le procès de Nuremberg. L’entreprise a finalement tourné court, en raison principalement d’un malentendu : la thèse du film, dévoilée petit à petit à ceux qu’on sollicitait, consistait à prétendre que le massacre des Juifs par les nazis comportait un grand nombre de correspondances terme à terme avec la persécution racontée dans le livre biblique d’Esther, en prétendant que tout cela s’inscrivait dans un (...)

    Lire la suite

  • Qui a tué Georges Mandel ? - Premier chapitre du livre

    Le piège
    Le discours prononcé par Georges Mandel, le 9 novembre 1933, est l’un des rares triomphes oratoires de ce député peu porté sur la tribune : le sujet devait lui tenir à cœur pour qu’il se surpassât ainsi.
    Son collaborateur Francisque Varenne raconte que, lorsqu’il était ministre, il s’arrangeait pour ne jamais être interpellé par les députés : il leur répondait par écrit, afin de faire retirer les interpellations de l’ordre du jour. Or il avait la parole facile et brillante en petit comité. Autour de lui se (...)

    Lire la suite

  • Pourquoi Mandel n’est pas allé en Angleterre - chapitre 2 du livre "Qui a tué Georges Mandel ?"

    Une critique en ligne peu amène de ce livre lui oppose celui de Jean-Noël Jeanneney L’homme qu’on attendait (Seuil, 1991, récemment réédité chez Tallandier). Or, si ce livre reste utile, la thèse centrale de Jeanneney est précisément rendue caduque par le mien et, avant lui, par l’ouvrage de 2000 L’appel du 18 juin. Jeanneney a été notamment victime des mensonges de Spears, que j’ai pu dévoiler au moyen de ses propres archives.
    Victime de lui-même ?
    Un essayiste français d’origine juive, Emmanuel Berl, pousse (...)

    Lire la suite

  • La route vers la liberté - Un livre de Mietek Pemper traduit et préfacé par François Delpla

    L’Archipel, avril 2009.
    Voir aussi
    Préface
    Le sauvetage par l’industriel allemand Oskar Schindler d’environ mille deux cents Juifs pris dans le système concentrationnaire nazi et promis à la mort était connu de nombreuses personnes au lendemain de la guerre et raconté çà et là par les survivants ou par d’autres, notamment à l’occasion des procès de cadres du IIIe Reich. Mais la connaissance de cet exploit par le grand public fut le résultat d’un processus long et complexe. La première étape survint en Israël dans (...)

    Lire la suite

  • Le dernier livre de l’auteur - en librairie le 3 septembre 2008

    UNE CRITIQUE DESESPEREMENT ARRIMEE AU PASSE
    Le fonctionnalisme fait de la résistance !
    extrait
    16/05/09 14:12
    Les fanatiques de l’interprétation fonctionnaliste du Troisième Reich se font prendre, sur cette question de la mort de Mandel, en flagrant délit d’ignorance satisfaite. A force de me reprocher essentiellement d’être le premier à affirmer ce que j’affirme, ils semblent (c’est aussi le cas de Frank Schwab, de la FNDIRP, et de sa direction qui pour l’instant le couvre) tenir les bêlements des (...)

    Lire la suite

  • Le Dernier des Hitler - Postface

    POSTFACE
    par François Delpla
    David Gardner a une piètre idée des historiens, ces astronomes scrutant les étoiles qui trébuchent dans des puits ou, pour le citer exactement, ont tendance à « traiter de vies hors du commun et à leur attribuer des rôles préfabriqués dans un tableau d’ensemble ».
    Il est vrai que, s’il n’a lu que les biographes de Hitler et juge de leurs méthodes à partir du traitement de son neveu, il a de quoi être sévère. Et c’est un biographe de Hitler qui vous le dit ! Cependant mon diagnostic diffère. (...)

    Lire la suite

  • Hitler à Liverpool en 1912 ? - un troublant témoignage signé de sa belle-soeur

    Extrait de Le dernier des Hitler de David Gardner (Patrick Robin, 2006), traduit de l’anglais et postfacé par François Delpla.
    La bibliothèque publique de New-York abrite un manuscrit de Brigid Hitler (mariée avant la Première Guerre mondiale à Alois Hitler junior, demi-frère aîné d’Adolf, abandonnée par lui en 1914 -avant le déclenchement de la guerre- et installée aux Etats-Unis avec son fils William Patrick Hitler depuis le début de 1939), faisant état notamment de l’accueil du jeune Adolf par le couple à (...)

    Lire la suite

  • Qui a tué Georges Mandel ? - solution de l’énigme

    Présentation du livre
    Une critique faiblarde
    un débat de forum
    Ch. 15
    La piste mène à Berchtesgaden
    Au mois de mars 1944, le CFLN , dirigé depuis Alger par le général de Gaulle, se met à prendre de sévères mesures d’épuration. Pierre Pucheu, condamné à mort le 11, est exécuté le 20 et on annonce la mise en jugement des dirigeants de la Phalange africaine, une mince troupe de Français sacrifiés, sous les ordres de Vichy, pour retarder l’avance alliée en Tunisie au printemps de 1943. Dès le 15 mars, Abetz demande à (...)

    Lire la suite

  • Un tout nouveau 13 décembre 1940 - Hitler encore et toujours à la manoeuvre

    extrait du livre Qui a tué Georges Mandel ?, Paris, Archipel, 2008
    Chapitre 6
    L’espoir de décembre
    S’il est une tradition de la Troisième République avec laquelle Pétain fut loin de rompre et a même plutôt renoué, c’est bien l’instabilité ministérielle. Car les choses s’étaient un peu arrangées de ce point de vue avec le ministère Daladier, qui avait permis à un certain nombre de dirigeants dont son chef, mais aussi Reynaud, Mandel et Zay notamment, de mener ou de poursuivre une action de longue haleine dans des (...)

    Lire la suite

  • "Montoire" a treize ans - Evolution de la question depuis la parution de mon livre (Albin Michel, 1996)

    Ce livre, qui faisait justice de mythes à la fois résistants et collaborateurs (ces derniers puissamment confortés par les mémoires mensongers de l’interprète allemand Schmidt, très insuffisamment mis en doute par les historiens antérieurs), n’a pas mal vieilli du tout et mérite de rester en librairie, quitte à le réimprimer avec de menues adaptations. Mais il mériterait aussi d’être complété au moyen de nouvelles découvertes. La politique antijuive de Vichy, qui démarre à cette époque, est mieux connue désormais grâce à des (...)

    Lire la suite

  • De Gaulle : "Je vous ai compris" - le mythe de la duplicité du Général envers les Pieds-Noirs

    extrait de "Un tragique malentendu / De Gaulle et l’Algérie" de Jacques Baumel et François Delpla (Plon, 2006)
    Ch. 3
    La prise de contact
    « Je vous ai compris... »
    La phrase restera dans les annales de la politique mondiale comme un chef d’œuvre de concision et d’autorité. En ce 4 juin 1958, elle endigue une foule algéroise qui était devenue, depuis la fin d’avril, un torrent incontrôlé.
    100 000 personnes, peut-être 150 000, ont envahi le Forum, dont le Gouvernement général occupe un côté, tandis qu’aux fenêtres (...)

    Lire la suite

  • De Gaulle et l’Algérie - Conclusion du livre co-écrit avec Jacques Baumel

    Conclusion
    Le général de Gaulle ne me semble pas avoir, comme on l’en accuse volontiers, déroulé de 1958 à 1962 une politique algérienne clairement arrêtée dans son esprit dès le début et dévoilée peu à peu au gré des circonstances. Pour achever de le montrer -je ne dirai pas le démontrer car nul ne peut reconstituer avec certitude son état d’esprit-, je partirai d’une confidence faite à Louis Terrenoire en 1955 :
    Nous sommes en présence d’un mouvement général dans le monde, d’une vague qui emporte tous les peuples vers (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français (troisième édition) - Postface à l’édition de 2000

    revenir au début chapitre précédent
    Du cheminement de l’histoire
    PAR LE REALISME à court terme de son projet fou, par l’intelligence et les talents divers déployés dans sa mise en œuvre, Hitler a fait succéder une seconde guerre mondiale à la première dans un délai étonnamment court, a bien failli la gagner et n’en a été empêché que par un obstacle de dernière minute, l’arrivée au pouvoir de Churchill qui a maintenu très péniblement son pays en guerre après la défaite de la France. Telle est du moins la thèse centrale de mes (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français (troisième édition) - Conclusion

    revenir au début chapitre précédent
    PARTI d’une interrogation sur « Churchill et les Français », j’ai finalement écrit un livre qui pourrait s’intituler « Anglais et Français ». Car dans les rapports entre le Great Man et les dirigeants de la puissance voisine interfèrent constamment Chamberlain et Halifax. Ils représentent la classe dirigeante anglaise moyenne, celle qui vit au jour le jour et n’estime pas, face au nazisme, devoir faire preuve d’une imagination particulière. De même, Daladier et Reynaud, (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, Chapitre 16 - Epilogue

    revenir au début chapitre précédent
    Épilogue 1
    GRANDE EST, pour l’historien de ma génération, la surprise de constater que les premiers jours de la France libre, analysés en France par une littérature abondante sinon toujours minutieuse, sont complètement négligés de l’autre côté de la Manche.
    Churchill donne le ton : il présente le retour de De Gaulle, le 17 juin, comme motivé par la seule considération du risque qu’il courait d’être arrêté à Bordeaux - la raison même qu’en avait donnée Spears dans son télégramme - puis il (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, Chapitre 15 - La véritable histoire du réduit breton

    revenir au début chapitre précédent
    SI ON DISAIT à l’auteur de ce livre que toutes ses affirmations rencontreront le scepticisme sauf une, et qu’on lui demande de choisir sur quel point il aimerait le mieux convaincre son lecteur, il répondrait sans hésiter : la réhabilitation du réduit breton.
    « Fantaisie digne d’Astérix » pour certains, truc inventé par Reynaud pour quitter dignement le territoire et y inciter les pouvoirs publics pour d’autres, l’idée de fortifier la Bretagne pour la soustraire à l’avance (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, ch. 14 - L’HEURE DE DE GAULLE (5-10 JUIN)

    revenir au début chapitre précédent
    LE PARLEMENT FRANÇAIS est en vacances depuis le 22 mai. Les décisions urgentes incombent à quelques individus : Reynaud, Lebrun, Jeanneney, Herriot et Weygand pour leur fonction, Baudouin, Mandel et Campinchi pour leur influence, Pétain pour son prestige. De Gaulle n’est qu’un exécutant. Il va cesser de l’être, non pas le 18 juin, mais le 5, par sa nomination au poste de sous-secrétaire d’État à la Guerre : il retrouve alors sur Reynaud un pouvoir d’influence, exerçant en son (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, ch. 13 - Veillée d’armes (31 mai-5 juin)

    revenir au début chapitre précédent
    Dunkerque, et après ?
    ON NE GAGNE pas les guerres par des évacuations », concède Churchill dans son discours du 4 juin. Certes. Surtout quand elles laissent face à face les ennemis, en privant momentanément l’un d’eux d’une bonne fraction de ses moyens ! Hitler a subi un revers dans son offensive de paix mais il a, militairement, des atouts plus forts que jamais. On ne peut pas dire qu’il ait fait une erreur : dans tous les domaines, les plus grands champions (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, chapitre 12 - La folle quinzaine (15-30 mai)

    revenir au début chapitre précédent
    IL FAUT MAINTENANT en venir à l’échec majeur de Hitler : en plein triomphe militaire il rate son principal objectif, la paix. Il laisserait à la France et à l’Angleterre la quasi-totalité de leur territoire et de leurs colonies moyennant, enfin, les « mains libres à l’est ». Il vaincrait rapidement l’URSS et lui prendrait l’Ukraine, non sans récupérer tout ce qu’elle vient grâce au pacte de ramasser en Europe de l’est. Il réorganiserait alors le continent européen sous un étroit (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, chapitre 11 - La catastrophe (10-15 mai)

    revenir au début chapitre précédent
    QUATRIEME PARTIE
    L’EPREUVE DU FEU
    Chapitre 11
    La catastrophe (10-15 mai)
    LE DEVELOPPEMENT de l’attaque allemande ne peut être relaté ici en détail. Cependant, un document peu connu va nous permettre à la fois d’en suivre dans ses grandes lignes l’inexorable déroulement, et de savoir ce que les gens informés, à Paris, en savaient. Il s’agit des notes prises par Paul-Boncour à la suite des réunions d’information qui avaient lieu tous les jours vers 20 heures au quai d’Orsay : (...)

    Lire la suite

  • Norvège : répétition générale - Chapitre 10 de "Churchil et les Français"

    revenir au début chapitre précédent
    Enfin, la guerre
    Winston Churchill retourne à Paris le 5 avril, pour tenter de débloquer les initiatives alliées. Nous avons là-dessus, par le général Doumenc, un document bien riche dans sa brièveté :
    Opinion de Winston Churchill rapportée par le général Georges le mardi 9 avril - aux Bondons - 18 heures - je venais de voir le général Weygand, venu à Montry, pour la deuxième fois - et m’ayant parlé de l’action sur le Caucase - (aviation)- au mois de juillet, pour... donner un coup à (...)

    Lire la suite

  • L’affaire Si Salah - moment unique dans la carrière de de Gaulle et point nodal des controverses sur la guerre d’Algérie

    Extrait du livre Un tragique malentendu/De Gaulle et l’Algérie de Jacques Baumel et François Delpla (Plon, 2006)
    Ch. 7
    La ténébreuse affaire Si Salah
    Cette affaire trop oubliée, qui se déroule pendant une bonne partie de l’année 1960, montre de Gaulle dans un rôle délicat et controversé. Depuis la « paix des braves », il cherche à contacter le FLN. Ecartelée entre ses différentes tendances, l’organisation qui siège à Tunis ne se décide pas à répondre positivement, si l’on excepte la provocation de novembre 1959, lorsqu’elle (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, troisième édition, ch. 9 - L’heure de Reynaud

    revenir au début chapitre précédent
    POUR COMPRENDRE comment l’affaire finlandaise débouche sur le renversement de Daladier, il est peu de documents aussi instructifs que le journal de Jacques Bardoux.
    Rôle et témoignage de Jacques Bardoux
    L’homme qui en 1956 abandonnera son siège de député du Puy-de-Dôme pour favoriser la carrière politique d’un petit-fils nommé Giscard d’Estaing descend lui-même d’Agénor Bardoux, ministre au début de la Troisième République. Homme de droite, collaborateur de Poincaré, il a longtemps échoué aux (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français (troisième édition) - L’impasse finlandaise

    Chapitre 8
    revenir au début chapitre précédent
    AU DÉBUT D’OCTOBRE 1939, sitôt après avoir occupé l’est de la Pologne et les points stratégiques des États baltes, Staline se tourne vers la Finlande 1. Il entend profiter du pacte germano-soviétique, qui lui laisse les mains libres dans ce pays, et des ennuis des démocraties occidentales, déjà impuissantes à soutenir la Pologne et obligées de consacrer toutes leurs forces à surveiller l’Allemagne, qui semble prête à les attaquer si ses offres de paix sont repoussées.
    Le (...)

    Lire la suite

  • Plus de Pologne et encore la guerre ? - Suite du livre "Churchill et les français"

    Chapitre 7
    revenir au début chapitre précédent
    L’ALLEMAGNE VEUT LA PAIX, à sa manière, et croit bien pouvoir l’obtenir, en ce début d’octobre. Hitler a réussi sa campagne de Pologne et, de la démonstration de sa force, il attend la résignation franco-anglaise devant ses projets orientaux. Il s’appuie sur Staline, avec qui l’Allemagne publie le 28 septembre une déclaration commune accusant la France et l’Angleterre d’une éventuelle prolongation de la guerre.
    Carottes et bâtons germaniques
    Nous pouvons profiter (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français - Chapitre 6 : La Pologne immolée

    Deuxième partie
    LES SOUBRESAUTS  DE DALADIER
    revenir au début chapitre précédent
    Chapitre 6
    La Pologne immolée
    AVANT D’EN VENIR AUX COMBATS, ou à ce qui en tient lieu, il faut lorsqu’on étudie une guerre s’intéresser aux forces en présence. À cet égard, l’abstention de l’Italie pose un problème. Comme en 1914, elle ne prend pas les armes en même temps que l’ensemble germanique, pourtant allié à elle. Comme en 1914-1915, l’autre camp va en profiter pour essayer de la séduire. Mais la situation (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, troisième édition, ch. 5 - Des généraux usés, des officiers remuants

    revenir au début chapitre précédent
    Gamelin et le pouvoir
    Pour planter le décor, quelques observations féroces de captif à captif :
    1er juin 1941. Gamelin communie pour la deuxième fois. La première était à Pâques. [...] Ce serait émouvant si Gamelin était sincère. Avant la guerre il ne pratiquait pas et m’a souvent dit son amitié pour Sarraut ; il ajoutait que, s’il avait été dans la vie civile, il aurait été radical. Il s’est converti à Chazeron. Legueu m’a raconté l’entrevue avec le prêtre. [...] Arrivé à la phrase « (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, troisième édition, ch. 4 - Reynaud et les "bellicistes"

    revenir au début chapitre précédent
    AVERTISSEMENT pour la troisième édition
    Ce chapitre, qui fait partie des pages introductives de ce livre sur la première année de la Seconde Guerre mondiale, est le seul qui ait été contesté avec quelque fondement en octobre 1993 par les ayant-droits de Paul Reynaud. Le corps du "délit" était l’attribution à leur ancêtre d’un livre de 1935 dû à un autre Paul Reynaud... mais classé parmi les oeuvres du ministre par toutes les bibliothèques du monde excepté celle du Congrès de Washington, (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, troisième édition, ch. 3 - La France de Monsieur Daladier

    Un commencement révélateur
    Nous sommes le 10 avril 1938. Le nouveau président du conseil compose son ministère. Il a convoqué, dans son bureau rouge et or de la rue Saint-Dominique, le ministre des Affaires étrangères du défunt, et éphémère, second cabinet Blum. Joseph Paul-Boncour est, politiquement, assez proche de lui. Il a quitté le parti socialiste en 1932 car il lui reprochait de ne pas prendre assez au sérieux la défense nationale. Sur ce terrain, il a fait cause commune avec Édouard Daladier, l’un des (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, troisième édition, ch. 2 -

    Winston Churchill entre deux guerres
    revenir au début chapitre précédent
    AU LENDEMAIN de Munich, le gouvernement anglais subit l’assaut furieux d’une bonne partie du parlement - l’ensemble des travaillistes, la majorité des libéraux et une trentaine de députés conservateurs -, qui l’accuse de coupable faiblesse envers l’Allemagne nazie - sans pour autant définir de manière claire et unitaire ce qu’il eût fallu faire. En France, de semblables reproches sont faits au gouvernement, mais par le seul parti (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français - premier chapitre

    pages antérieures
    Première partie
    LE CLUB DES SEPT
    Chapitre 1
    La stratégie de Chamberlain
    VOILA UN TITRE PARADOXAL. Neville Chamberlain, premier ministre anglais depuis le 27 mai 1937 après avoir été un membre en vue du cabinet Baldwin, passe pour le moins doué des trois membres de sa famille qui ont fait de la politique et pour une pure dupe du jeu hitlérien. Lui prêter une stratégie, n’est-ce pas mettre un tablier à une chèvre ? On va montrer qu’il n’en est rien, et que raisonner ainsi (...)

    Lire la suite

  • Les Allemandes et Hitler - chapitre 10 des "Tentatrices du diable"

    LES ALLEMANDES
    Dans le maquis des publications sur le IIIe Reich, les études sur le rôle des femmes sont rares. De même, parmi les travaux historiques sur les différences de comportement entre les sexes, qui pullulent depuis trois décennies dans les pays anglo-saxons sous le nom de gender history, le nazisme est un parent très pauvre, et le livre retentissant de Claudia Koonz1 une hirondelle sans printemps. Un préjugé, encouragé jusqu’à une époque récente par les mouvements féministes, veut que les femmes, (...)

    Lire la suite

  • Churchill et les Français, troisième édition - en ligne uniquement (automne 2008)

    Préface
    écrite et mise en ligne le 6 septembre 2008
    Ce livre est sorti une première fois en août 1993, une deuxième en septembre 2000.
    Ses tribulations, à l’exception des plus récentes, sont exposées dans les pages suivantes.
    Les plus récentes tiennent au dépôt de bilan du petit éditeur de province qui avait eu l’audace et le courage de trouver bon et de reprendre ce texte apparemment dérangeant.
    La conjoncture de cette nouvelle publication pourrait être favorable. Les thèses pionnières de l’ouvrage, prolongeant les (...)

    Lire la suite

  • Qui a tué Georges Mandel ? - le nouveau livre de françois Delpla

    à paraître le 3 septembre 2008 aux éditions de l’Archipel
    Plan
    Introduction
    Ch. 1 Le piège
    Ch. 2 Victime de lui-même ?
    Ch. 3 La mort en Arfique du Nord ?
    Ch. 4 Otto Abetz : un suspect au casier chargé
    Ch. 5 Chazeron sous Montoire
    Ch. 6 L’espoir de décembre
    Ch. 7 Pétain et Darlan
    Ch. 8 La trappe du Portalet
    Ch. 9 L’impuissance anglaise
    Ch. 10 La mainmise des SS
    Ch. 11 Le glas de novembre
    Ch. 12 La Milice au pouvoir
    Ch. 13 Mandel : la Milice coupable (...)

    Lire la suite

  • "Nuremberg face à l’histoire", chapitre sur Hitler - Editions de l’Archipel, 2006

    Chapitre 32
    Le grand absent
    Hitler est omniprésent à Nuremberg. Son nom est invoqué à tout propos mais l’est-il à bon escient ? On peut regretter, pour l’histoire, que les doutes qui subsistaient ça et là sur son décès n’aient pas conduit à le juger, comme Bormann, par contumace. Le dépit de l’historien menace même de se muer en colère lorsqu’il voit qu’on a convoqué à la barre, le 3 juillet 1946, son propre chauffeur, Erich Kempka, qui aurait eu bien des choses à dire sur sa personnalité, mais qui est là simplement (...)

    Lire la suite

  • "Nuremberg face à l’histoire", chapitre sur Göring -

    Chapitre 31
    Göring
    Hermann Göring, grâce à la crânerie de sa défense, aux conclusions tirées par les journalistes de sa joute avec Jackson et à sa manière d’échapper à la sentence, a laissé l’impression d’un homme résigné à la mort et, à sa façon, bon perdant : il aurait retourné l’accusation en utilisant le tribunal comme une tribune pour donner du Troisième Reich une vision honorable et héroïque, après quoi il aurait, à son heure, tiré sa révérence.
    Vision superficielle : Jackson a gagné sur le chapitre principal. La gloire de Göring (...)

    Lire la suite

  • Nuremberg face à l’histoire - Table des matières et chapitre introductif

    Table
    Note liminaire ........................................................ 7
    Introduction ........................................................... 9
    Repères chronologiques et fonctions des accusés .. 13
    1 Un procès pour l’histoire ................................. 21
    2 Que juger ? ........................................................ 53
    3 Qui juger ? ......................................................... 61
    4 L’acte d’accusation ........................................... 75
    5 (...)

    Lire la suite

  • Interview sur Nuremberg - parue dans "Axe et Alliés" n° 4, été 2007

    Axe & Alliés N°4
    Interview - François Delpla
    Nuremberg face à l’Histoire
    Axe & Alliés
    On s’imagine souvent que l’idée de juger les criminels nazis a vu le jour tard durant la guerre, au fur et à mesure que les Alliés découvraient les exactions commises par les Allemands. Or, c’est au début du conflit que germe le concept de tribunal international. Comment est née cette idée « révolutionnaire » ? Qui en a été l’instigateur ?
    Les brutalités des soldats et des SS en Pologne engendrent une déclaration conjointe (...)

    Lire la suite

  • Livre "Nuremberg face à l’histoire", chapitre sur Katyn - non, le tribunal n’a pas avalisé la version soviétique !

    Chapitre 22 Katyn
    Commis en mars-avril 1940 en application d’une décision du bureau politique du parti communiste soviétique datée du 5 mars, le meurtre, par une balle dans la nuque, de plus de 10 000 officiers polonais faits prisonniers lors de l’avance de l’Armée rouge en septembre 1939, avait été révélé au monde par Goebbels en avril 1943, à la suite de la découverte d’un charnier proche de Smolensk, dans la forêt de Katyn, par les forces d’occupation allemandes. Le gouvernement polonais en exil à Londres (...)

    Lire la suite

  • Hitler homosexuel ? - chapitre 13 des "Tentatrices" intitulé "Les hommes ?"

    La Face cachée d’Adolf Hitler : ainsi s’intitule la traduction française d’un livre récent qui présente le Führer comme un homosexuel1. On espère avoir convaincu le lecteur qu’une telle face existe bel et bien, même si elle est assez différente puisqu’elle est faite de ses liens à l’univers féminin, souvent ignorés et, quand on les mentionne, presque toujours sous-estimés, dans leur nombre, leur intensité et leur portée. Cependant, le livre de Lothar Machtan a le mérite de brasser un grand nombre de sources et son (...)

    Lire la suite

  • En librairie le 16 mars 2006 - Le dernier des Hitler

    forum de cet article
    et méfiez-vous des CONTREFACONS !
    William Patrick Hitler est né à Liverpool en 1911. Sa mère, Brigid, était irlandaise. Son père, Alois Hitler junior, était le demi-frère d’Adolf, né 7 ans avant lui, d’Alois senior et de son épouse Franziska.
    Ayant cherché vainement à faire carrière sous le Troisième Reich, puis s’étant exilé aux Etats-Unis en disant, pour vivre, du mal de son oncle, il passe, dans les biographies de Hitler qui parlent de lui, pour un opportuniste minable et antipathique. Sa trace (...)

    Lire la suite

  • Eva Braun - Chapitre 8 des "tentatrices du diable" (Editions de l’Archipel, 2005)

    [ Chapitre précédent : Geli
    >http://www.delpla.org/article.php3 ?id_article=192]
    pour le film diffusé sur TF 1, voir ici
    Eva Braun est, dans ce conte fantastique et cruel, l’humble jeune fille éblouie par un prince, qui finit par l’épouser au dernier tableau, après mille épreuves. Ces noces ont lieu au bord du tombeau : la littérature connaît aussi cela. Cependant, on hésite à faire de Hitler le héros d’une telle fable. On préfère dire qu’il se conduisait avec elle comme un mufle et on raille volontiers ces (...)

    Lire la suite

  • Les femmes des compagnons - Chapitre 12 des "Tentatrices du diable"

    Magda Goebbels joue, dans le régime nazi, un triple rôle. Elle est la « première dame du Reich », d’abord sans rivale puis, à partir du 10 avril 1935, faiblement concurrencée par Emmy, la nouvelle épouse de Göring. Au premier rang de toutes les fêtes quand son état physique le lui permet, elle illustre l’aptitude du régime à séduire les classes dirigeantes. Elle est aussi, par ses six maternités et la solidité apparente de son couple, le symbole de la « mère allemande » telle que le Führer l’exalte (elle prononce même (...)

    Lire la suite

  • Nuremberg face à l’histoire - Le nouveau livre de François Delpla

    paru aux éditions de l’Archipel, le 20 septembre 2006 (pour l’anniversaire du verdict)
    UNE CRITIQUE une bien belle recension sur Histoforum
    Encore un ouvrage sur le procès de Nuremberg ?
    D’abord ils ne sont pas si nombreux. Ensuite il émanent presque tous de juristes ou de journalistes et ceux, rarissimes, des historiens sont de courts manuels ou des recueils de textes. Enfin et surtout, ils ne sont guère chronologiques. Le procès n’est jamais raconté, sauf dans de brèves esquisses.
    Ce livre-ci, (...)

    Lire la suite

  • Un livre fondamental sur la direction SS - avant-propos de François Delpla

    En librairie le 18 mai 2006
    Editeur : Patrick Robin
    Auteurs : Arno Kersten, résidant à Copenhague, et Emmanuel Amara, journaliste français
    Titre : Felix Kersten, le dernier des justes
    Une première approche d’historien
    Vous avez dans les mains un des ensembles documentaires sur le nazisme les plus importants qui soient jamais venus au jour. Parmi les pièces qui ont fait surface au cours des dernières décennies, seul le journal de Goebbels peut lui être comparé, non point certes par le volume, mais par la (...)

    Lire la suite

  • Supplique aux préparateurs de manuscrits -

    Vous qui avez bichonné de vos expertes mains les livres présentés dans cette rubrique, à quelques exceptions près dues à la pauvreté de l’éditeur, je tiens à vous dire d’entrée de jeu que votre corporation est des plus utiles. Cependant, tout comme les auteurs, les préparateurs peuvent prendre la grosse tête et se croire infaillibles. Le risque est alors grand qu’il se muent de précieux collaborateurs en censeurs malencontreux.
    Le principal danger qui vous guette est de vous enfermer dans votre connaissance de la (...)

    Lire la suite

  • Ma collaboration avec Jacques Baumel (2003-2006) -

    Ce fut une bien belle histoire, sous le signe du pluralisme politique et de la crise de l’édition française.
    Tout d’abord, Jean-Daniel Belfond, fils de Pierre et PDG des éditions de l’Archipel, avait reçu favorablement mon projet de livre réparateur sur les Aubrac, en 1997, mais pouvait difficilement donner suite car il sortait lui-même à ce moment Cette exigeante liberté, le beau livre d’interviews de Lucie par Corinne Bouchoux.
    Quelques années plus tard, il me contacta pour me proposer d’aider un autre (...)

    Lire la suite

  • UN TRAGIQUE MALENTENDU - DE GAULLE ET L’ALGERIE

    paru le 1er juin 2006, aux éditions Plon
    un livre à paraître le 18 mai, préfacé par F. Delpla
    un forum qui bouge



    _________________
    Présentation de l’éditeur (mi-février 2006)
    Un tragique malentendu. Ainsi Jacques Baumel, lui-même acteur du drame algérien, résume-t-il le chemin chaotique parcouru vers l’indépendance entre 1958 et 1962.
    Considérant que le général de Gaulle leur doit son retour au pouvoir et ne peut que leur obéir, du moins en matière de politique algérienne, les pieds-noirs et les officiers (...)

    Lire la suite

  • Geli Raubal - Chapitre 7 des "Tentatrices du diable"

    introduction
    GELI
    Lorsque Adolf Hitler et Angela Raubal suivent, le 23 décembre 1907, le cercueil de Klara, leur mère et belle-mère, la seconde est enceinte d’une fille qui naîtra le 8 juin suivant. Baptisée Angela Maria (note du 18 mars 2006 : elle s’appelait en fait Angelika et tous les ouvrages antérieurs erraient -cf. ici), elle sera connue sous le diminutif de « Geli ». Le fait que cette naissance ait suivi de si près la perte d’une mère vénérée joua-t-il un rôle dans la passion de l’oncle pour la nièce et, si (...)

    Lire la suite

  • Du nouveau sur Geli Raubal - à propos du livre "Le dernier des Hitler" (éditions Patrick Robin, mars 2006)

    présentation du livre
    Ce livre du grand journaliste anglais David Gardner (The Last of the Hitlers, Worcester, BMM, 2001), traduit, présenté et annoté par François Delpla, comporte un document fort éclairant. Il s’agit d’une lettre écrite par William Patrick Hitler, en vacances en Allemagne, à sa mère Brigid Hitler, brièvement mariée à Alois junior, le demi-frère aîné d’Adolf, pendant les quatre années précédant la Première Guerre mondiale (ils résidaient à Liverpool et avaient eu un fils, William Patrick, en mars 1911). Le (...)

    Lire la suite

  • Aubrac, les faits et la calomnie - Ouvrage édité chez le Temps des Cerises - 1997 (ISBN 2-84109-113-9)

    Présentation
    Ce livre est un samizdat de la démocratie.
    Il répond point par point à celui de Chauvy contre les Aubrac, Aubrac Lyon 1943, confus décalque des calomnies que Vergès a fait, en 1990, contresigner par son client Barbie, et que des historiens exerçant un certain magistère, mais un peu trop accablés de besogne pour prendre connaissance du dossier, avaient fort mollement critiqué, avant de prendre parti à la fois contre Chauvy (toujours assez mollement) et contre les Aubrac (très durement) lors d’une (...)

    Lire la suite

  • LES EPOUSAILLES TERMINALES - Chapitre 14 des "Tentatrices du diable"

    un sommaire qui en dit long
    Eva Braun avait continué, pendant la guerre, de cheminer imperceptiblement vers son objectif. Elle résidait ordinairement au Berghof et s’y sentait de plus en plus à l’aise. Tout en restant discrète et modeste, elle apparaissait en certaines occasions, notamment lors des repas, de plus en plus comme une maîtresse de maison. Christa Schröder, fine observatrice, a fait là-dessus, en 1949, des révélations que rien n’est venu démentir :
    Elle n’apparaissait aux côtés de Hitler que quand (...)

    Lire la suite

  • Femmes d’outre-Manche dans la vie de Hitler - ch. 11 des "Tentatrices du diable"

    le contexte
    Si l’on met à part Winifred Wagner, dont les origines britanniques ne sont pas déterminantes mais ont joué un rôle dans les raisons qui ont poussé Hitler à la fréquenter, les sœurs Mitford, Diana et Unity, sont les plus connues des Anglaises de l’entourage du Führer, pour beaucoup de raisons. Ces admiratrices affichées de sa personne sont issues d’une famille aristocratique, excentrique et prolifique, dont d’autres rejetons féminins ont fait des choix politiques différents ou opposés, cependant que la (...)

    Lire la suite

  • Une interview sur "L’appel du 18 juin 1940" - parue dans "L’Alsace", le" 18 juin 2000

    site du journal
    un article sur le même sujet
    Le livre en version électronique
    L’Appel, un moment fondateur
    Il n’y a pas eu un appel du général de Gaulle en juin 1940, mais plusieurs, chacun reflétant les forces en présence à Londres. François Delpla, enseignant et chercheur, revient sur cette page d’histoire. Après vos ouvrages sur Hitler (Grasset, 1999) et Churchill (Plon, 1993), qu’est-ce qui vous a poussé à vous intéresser à l’Appel du 18 Juin ?
    Je suis historien des débuts de la Seconde guerre mondiale. (...)

    Lire la suite

  • La Libération de la France - en collaboration avec Jacques Baumel

    Ecrit en collaboration avec un Compagnon de la Libération qui est sans doute à l’heure actuelle, avec Raymond Aubrac, le témoin de cette époque qui exerçait les plus hautes responsabilités, cet album illustré, mis en vente le 3 mars, est mon premier livre de vulgarisation. Il s’efforce d’intégrer, fût-ce brièvement, un grand nombre d’apports de la recherche récente, signés de noms connus (Baruch, Peschanski, d’Abzac...) ou non (par exemple la mise au point de Jean-Marc Van Hille sur l’exécution de l’amiral (...)

    Lire la suite

  • Leni Riefenstahl - extraits du chapitre correspondant des "Tentatrices du diable"

    introduction
    Chapitre 9
    Leni Riefenstahl
    Si ce chapitre est le plus long, c’est que sur aucune autre femme fréquentée par Hitler la documentation n’est aussi abondante ni, surtout, aussi éloquente. La comédienne devenue réalisatrice a, en effet, survécu très longtemps au Führer et s’est beaucoup exprimée sur leurs rapports. C’est à quatre-vingts ans passés qu’elle a fait les déclarations les plus intéressantes. À ses volumineux mémoires, parus en 1987, est venu s’ajouter en 1993 un extraordinaire film de trois (...)

    Lire la suite

  • Les tentatrices du diable : introduction -

    résumé de la bio de Hitler
    Avant-propos
    Dans un livre récent regroupant des interviews de descendants de dirigeants nazis, on peut lire :
    Curieusement, ces histoires semblent très loin de nous. Certes, les historiens ont exploré tous les recoins du Troisième Reich, mais on a parfois l’impression qu’en prenant connaissance des faits, personne n’a voulu voir réellement la substance humaine de ces histoires de criminels. D’ailleurs, ce fut longtemps le cas des histoires de victimes également1.
    En sorte que la (...)

    Lire la suite

  • Churchill et Hitler : présentation courte - projet de "quatrième de couverture"

    « Churchill a joué le rôle principal dans la lutte contre Hitler ». Cette vérité communément admise est rarement démontrée. Elle cohabite souvent avec des affirmations qui l’atténuent ou la contredisent : un autre Anglais, à sa place, aurait fait aussi bien dans un autre style ; les Etats-Unis ne pouvaient laisser faire Hitler, ils l’auraient de toute façon affronté, et vaincu, tant leur puissance était écrasante... D’ailleurs Hitler était une nullité politique et militaire, sa folle entreprise ne menait nulle part... Au (...)

    Lire la suite

  • commande en ligne -

    ... et maintenant, commande le livre !
    OUVRAGE ÉDITÉ CHEZ LE TEMPS DES CERISES - 1997 (ISBN 2-84109-113-9)
    Le Temps des Cerises - 01 49 42 99 11 - contact@letempsdescerises.net - 6 av Edouard Vaillant 93500 Pantin
    pour commander sur le site de l’éditeur

    Lire la suite

  • Aubrac, les faits et la calomnie (suite) -

    chapitres antérieurs
    Ch. 4 La première libération
    Pour mettre en doute le récit de Lucie, Chauvy apporte un document, non mentionné dans le mémoire de Vergès, dont on reconnaîtra pour une fois qu’il est effectivement troublant. C’est sans doute, avec l’attribution de l’évasion d’octobre aux camarades de Jean Biche, le plus gros lapin qui, sorti du chapeau du montreur lyonnais, a contribué à illusionner le public au premier semestre de 1997.
    L’article de la Marseillaise
    Le 20 septembre 1945, le (...)

    Lire la suite

  • Dernier titre paru : Les tentatrices du diable - Traductions d’ores et déjà prévues en portugais et en polonais

    si vous trouvez ce site ennuyeux, pensez à vous désabonner !
    François Delpla, biographe français de Hitler
    a été l’invité de Patrice Gélinet dans l’émission "2000 ans d’histoire" à l’occasion de la sortie de ce livre
    ARCHIVES
    et le 18 juin 2005
    l’auteur du livre sur les conditions et les versions de l’appel émis par de Gaulle 65 ans plus tôt a été interviewé pour les journaux du matin de France Inter
    (interviewer : Manuel Ruffez)



    _____________
    F. Delpla a récemment donné une conférence (et peut récidiver sur (...)

    Lire la suite

  • Les tentatrices du diable - résumé des chapitres

    une autre présentation
    INTRODUCTION
    1) La mère
    le chapitre
    Il la perd en 1907, à 18 ans, et en reste inconsolable. Parvenu au pouvoir, il entretiendra sa mémoire, fixant notamment la fête des mères le jour de son anniversaire.
    2) Stefanie
    Le jeune Hitler était un grand timide, dans tous les domaines, et notamment dans ses relations avec les femmes, pour lesquelles il éprouvait un grand intérêt sans oser les aborder. Stephanie Isak, de Linz, est, lors de ses 17 ans, sa Dame inaccessible. Elle semble avoir (...)

    Lire la suite

  • La face cachée de 1940 - L’oeil F.X. De Guibert, ISBN 2868398413

    Ma thèse de doctorat est parue en mars 2003 chez François-Xavier de Guibert sous le titre : La face cachée de 1940 Comment Churchill réussit à prolonger la partie. Il s’agit d’un condensé des livres sur Churchill, Montoire, Dunkerque et le 18 juin, résumant mes découvertes principales sur l’extrême probabilité d’une victoire totale de Hitler et d’une pleine réalisation du programme nazi, après un parcours stratégiquement parfait, n’eût été l’obstacle d’un Churchill présent au bon moment aux commandes de l’Angleterre (...)

    Lire la suite

  • Les nouveaux mystères de Pearl Harbor - 1995 / Inédit.

    Présentation du manuscrit
    En deux heures, l’aviation japonaise détruit la flotte américaine du Pacifique. Après un demi-siècle, la querelle des responsabilités ne semble pas près de s’apaiser. Manque de vigilance des commandants locaux ? Cynisme d’un Roosevelt jouant à qui perd gagne ? Ces deux thèses s’affrontent avec d’autant plus d’énergie qu’elles sont l’une et l’autre d’une lourde invraisemblance. En 1991, le cinquantenaire a vu des manifestants réclamer la réhabilitation des officiers Kimmel et Short, limogés (...)

    Lire la suite

  • L’appel du 18 juin 1940 - Ouvrage édité chez Grasset - 2000 (ISBN 2-246-59931-8)

    une interview de l’auteur au moment de la parution
    Le livre en version électronique
    L’UNESCO roulé dans la farine par de pâles héritiers
    LES ENIGMES DE L’APPEL DU 18 JUIN 1940
    On s’attendrait à ce que l’appel du 18 juin ait fait l’objet de recherches historiques. D’autant que quelques auteurs ont fait état depuis longtemps de variations dans la formulation du texte. Des pétainistes ont parlé de "falsifications", d’autres auteurs "d’embellissements", dès les années 1950-60.
    Or la recherche sérieuse, ou du (...)

    Lire la suite

  • Livre Aubrac (suite de suite) - Chapitre 8

    extrait précédent
    Une défaillance nationale
    Lucie conteuse
    Lucie déclare à Corinne Bouchoux, en réponse à une question très générale sur son couple (p. 206) :
    Raymond m’a empêchée de fabuler. J’avais tendance à inventer ma vie, à l’embellir. Il m’a habituée à ne pas trop broder. A peine ces lignes publiées, Chauvy s’empresse de les extraire de leur contexte pour demander, dans le Figaro, s’il s’agit du "début d’un aveu" concernant les faits et gestes de Lucie en 1943. De sa part, ce n’est certes pas le début (...)

    Lire la suite

  • Livre Aubrac - Conclusion

    extrait précédent
    Les variations des Aubrac dans leurs témoignages ont été exagérées à l’infini et se ramènent en fait à peu de chose. Pour allonger la sauce et donner l’impression d’un foisonnement de contradictions très supérieur à la normale, on a collationné tous les cas où leurs déclarations varient parce qu’ils ne mettent pas l’accent sur les mêmes choses, et tous ceux où d’autres personnes font des déclarations contraires aux leurs. Ainsi, pour être un résistant sans tache, il ne suffit pas d’avoir combattu (...)

    Lire la suite

  • Les Papiers secrets du général Doumenc - Ouvrage édité chez Orban - 1992 (ISBN 2-85565-709-1)

    LA CARRIERE DU GENERAL DOUMENC VUE PAR SON HISTORIEN
    Texte publié dans une plaquette à l’occasion d’une exposition sur la place de l’Hôtel de Ville de Rennes. Exposition et plaquette réalisées par la promotion "général Doumenc" de l’EMCTA de Coëtquidan, le 26 mai 2001
    Aux yeux d’un civil, d’un professeur et d’un historien, le général Doumenc apparaît d’abord comme un homme au sens plein du terme, qui exerce très consciencieusement ses fonctions tout en ne se confondant pas avec elles. Il savait respirer, (...)

    Lire la suite

  • Churchill et Hitler (projet) -

    Prochain livre : Churchill et Hitler.
    Permis d’entrer sur le chantier !
    Le sujet m’est tombé dessus un peu par hasard. En écrivant "Churchill et les Français", j’avais programmé une suite, un tome 2 "Churchill et les Américains (été 40-fin 42) et un tome 3 "Churchill et la victoire". Ne trouvant pas, lorsque j’ai été en mesure d’obtenir la réédition de Ch el F, une solution éditoriale satisfaisante pour les trois tomes, j’ai dû me rabattre sur la seule réédition du premier.Dès lors, je ne pouvais plus faire (...)

    Lire la suite

  • Hitler (projet de livre, 1997) - Ouvrage édité chez Grasset - 1999 (ISBN 2-246-57041-7)

    Projet de livre : BIOGRAPHIE de HITLER
    Projet adressé à divers éditeurs le 20/11/1997 - F. Delpla -
    Encore ! dira-t-on. Et pourtant...
    Aucun Français ne s’y est jamais attelé. La première biographie de Hitler en langue française, toute récente, est l’oeuvre d’une Allemande de naissance, Suissesse d’adoption, Marlis Steinert.
    C’est une oeuvre universitaire très sérieuse -et même un peu trop-, bien au fait de ses devancières, mais ne tenant pas, pour ce qui est de les dépasser, les promesses de son (...)

    Lire la suite

  • La Ruse nazie - Ouvrage édité chez France Empire - 1997 (ISBN 2-7048-0814-7)

    Le programme nazi.
    Hitler s’étant suicidé le 30 avril 1945 devant l’avance d’une coalition de forces représentant la Terre entière ou presque, la tentation était forte de lui prêter des ambitions de conquête mondiale, dès le berceau ou peu s’en faut. Il faudrait un livre pour énumérer les bons esprits qui y ont cédé... bien que son irrationnalité soit au moins égale à celle du nazisme lui-même.
    Le mythe s’est écaillé, d’abord, en Allemagne, dans les années soixante. On y a vu apparaître - à l’Ouest - une école "programmologue", (...)

    Lire la suite

  • Montoire - Ouvrage édité chez Albin Michel - 1995 (ISBN 2-226-08488-6)

    MONTOIRE : UN CARREFOUR DE MYTHES
    Article paru dans le numéro 9 de la revue Histoire de Guerre / www.edipol.com
    Dans l’immense majorité des livres, même récents, qui traitent de la rencontre de Montoire entre Hitler et Pétain, le 24 octobre 1940, on " apprend " que Laval, le deuxième personnage du gouvernement de Vichy, a manigancé l’entrevue avec l’ambassadeur allemand Otto Abetz, que le maréchal, peu ou mal informé, s’y est rendu dans un souci exploratoire contre l’avis de son entourage, et qu’il s’en (...)

    Lire la suite

 

Ouvrages en collaboration

  • Avenirs et avant-gardes / Mélanges -

    Recueil d’articles inédits offert à Madeleine Rebérioux par ses anciens étudiants - Edité chez La Découverte - 1999 (2-7071-3038-9)
    LEON BLUM FACE A L’ALLEMAGNE NAZIE
    Je suis invité à parler de la politique du Front populaire face à l’Allemagne nazie, dans le cadre d’une quinzaine fourmillant d’initiatives pour fêter le soixantième anniversaire de cette mémorable période. Je me réjouis notamment de parler avant Madeleine Rebérioux qui, un quart de siècle avant de me succéder vendredi soir pour évoquer la politique (...)

    Lire la suite

  • A LA RECHERCHE DE WINSTON CHURCHILL - Une émission de Pierre Assouline devenue un livre

    Du 26 juillet au vendredi 30 juillet, Pierre Assouline a reçu un grand nombre d’invités, tous spécialistes à des titres divers de celui qui avait rendu un fier service à l’humanité 70 ans plus tôt.
    Il a animé notamment cinq débats entre deux historiens :
    Robert Tombs/ John Keeger
    Julian Jackson/ Philippe Chassaigne
    François Kersaudy/ Anthony Rowley
    François Delpla/ Guillaume Piketty
    Marc Ferro/ Jean-Louis Crémieux-Brilhac
    Quelques informations sur le (...)

    Lire la suite

---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations