Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

Editos


  • La diplomatie, la guerre et la libération de Paris - Sur un film-catastrophe, et catastrophique, de Volker Schlöndorff

    nouvelle adresse électronique : contact[at]delpla.org
    édito précédent
    Habilitation : le mémoire
    sur le peintre Hitler
    Bio française de Hitler en livre électronique et en livre de poche chez Pascal Galodé
    Une biographie de Goebbels par Peter Longerich
    En ce jour de montée rapide des tensions en Ukraine, signe s’il en est d’une faillite diplomatique qu’on peut faire remonter à la dissolution de l’empire soviétique, la France est submergée par le moralisme sirupeux d’un film intitulé Diplomatie. L’Education (...)

    Lire la suite

  • Le blocage intellectuel de l’Europe -

    nouvelle adresse électronique : contact[at]delpla.org
    édito précédent
    Habilitation : le mémoire
    sur le peintre Hitler
    Bio française de Hitler en livre électronique et en livre de poche chez Pascal Galodé
    Aubrac : les jets de boue de Stéphane Courtois
    Ce qui frappe dans la conjoncture européenne actuelle, c’est l’absence totale de vues à long terme. Rien ne le montre mieux que l’exception quasi-unique : la question des retraites. Elle n’est traitée que sur la base d’une projection mécanique de la pyramide des (...)

    Lire la suite

  • Mai 1968 : les nouveaux nostalgiques -

    nouvelle adresse électronique : contact[at]delpla.org
    édito précédent
    Habilitation : le mémoire
    sur le peintre Hitler
    Bio française de Hitler en livre électronique
    Aubrac : les jets de boue de Stéphane Courtois
    En 1968, quand Charles de Gaulle et Georges Pompidou eurent, après bien des tâtonnements, trouvé le moyen de faire rentrer le torrent gréviste et manifestant dans son lit par l’organisation d’élections, qui transformait ipso facto les usagers du droit de grève et de manifestation en insurgés ennemis du (...)

    Lire la suite

  • Les quatre-vingts ans du nazisme... -

    édito précédent
    .
     :
     :
     :
     :
    Un débat franco-allemand dans Die Zeit
    Une gaffe historique de Julien Dray
    ... ne semblent point faire, ces jours-ci, l’objet d’un "travail de mémoire" trop épuisant, sinon en Allemagne où beaucoup d’articles et d’émissions s’annoncent, sans laisser pressentir toutefois l’apparition de travaux novateurs.
    Ce silence et cette routine seraient peut-être sympathiques si tout avait été dit... Or rien ne l’a été ou presque, témoin l’aveu, en 1984, d’un grand connaisseur, sur une lacune (...)

    Lire la suite

  • Cahuzac en sursis, Mediapart à l’index ? - Journalisme d’investigation et recherche historique

    édito précédent
    Le site d’information Mediapart a, par des révélations qui ont mis en branle la justice, contraint Eric Woerth, ministre du Budget, puis du Travail, à quitter le gouvernement français le 14 novembre 2010.
    La même mésaventure est en train d’arriver à Jérôme Cahuzac, ministre socialiste du Budget, à ceci près que les faits reprochés à Woerth tiennent surtout à son activité politique dans l’entourage de Nicolas Sarkozy, tandis que les malhonnêtetés prêtées à Cahuzac ont trait uniquement à la gestion de sa fortune (...)

    Lire la suite

  • Le 30 janvier 2013 approche à grands pas ! - Plaidoyer pour une commémoration intelligente

    édito précédent
    Le nazisme, en tant que régime politique, sera bientôt octogénaire.
    Or le 30 janvier 1933 fait partie des journées historiques dont l’histoire est, aujourd’hui encore le plus gangrenée de moralisme. On veut à toute force que Hitler n’y soit presque pour rien. Que ses rivaux aient bêtement laissé gagner un tocard.
    La vérité est plus simple, encore que difficile à établir avec précision, étant donné la maîtrise déjà acquise par l’impétrant dans l’art de la manipulation, de la manoeuvre discrète et de la peinture de (...)

    Lire la suite

  • Pour une autopsie immédiate du sarkozysme -

    nouvelle adresse électronique : contact[at]delpla.org
    édito précédent
    "Enfin les difficultés commencent." La phrase du dirigeant socialiste Bracke en 1936, après la victoire électorale du Front populaire, risque fort d’être de mise dimanche prochain 6 mai à 20 heures. Le parallèle peut être poursuivi par le rappel suivant : la défaite de la droite était avant tout celle d’une personnalité bouffie de prétention, Pierre Laval, qui face à une crise n’avait rien trouvé de plus intelligent que la "déflation", c’est-à-dire la (...)

    Lire la suite

  • Histoire du nazisme : une révolution de velours ? - Un tir groupé d’ouvrages novateurs

    édito précédent
    Longtemps traités péjorativement d’"intentionnalistes", les historiens qui pensent qu’il y avait un pilote dans l’avion (ou la fusée) du Troisième Reich sont pris, ces derniers temps, un peu moins à la légère. La tendance dominante, qui s’est longtemps qualifiée elle-même de "fonctionnaliste", est en train de s’effilocher et de reconnaître au cas par cas la place de Hitler dans son propre régime. C’était certes un odieux personnage, mais il faut se faire à l’idée que son cadavre ne mord pas et que toute (...)

    Lire la suite

  • Le point sur mon travail (2) - L’arrêt devant Dunkerque (24 mai 1940) : une éloquente énigme

    NOUVELLE ADRESSE E-MAIL : francoisdelplaNOSPAM@sfr.fr (enlevez NOSPAM avant usage !) (suppression sauvage de fdelpla@club-internet.fr)
    à propos de l’auteur (in english also)
    sur la polémique Karski-Haenel
    nouveau départ en Avignon
     :
     :
    d’autres infos dans la lettre d’info
     :
    L’affaire du comité national (23 juin)
    .
    .
    .
    .
    .
    . .
    .
    .
    .
    .
    édito précédent : Où sont passés les attentats du 10 août 2006 ?
    précédent éditorial sur ce sujet (juin 2002)
    Après mes travaux des années 1970 sur le Front populaire, j’ai abordé la (...)

    Lire la suite

  • Où sont passés les attentats du 10 août 2006 ? -

    édito précédent : La politique gravement malade
    En ces journées commémoratives du 11 septembre 2001, on diffuse une information que j’avais manquée. Au moment de l’exécution de Ben Laden, Michael Moore avait dit : "J’espère au moins que désormais je pourrai prendre l’avion avec du shampooing dans mon bagage à main." Mais il n’y a toujours personne ou presque pour rappeler que l’inepte interdiction date de ce jour d’août où la propagande anglaise, bientôt relayée par l’américaine puis par la presse mondiale, avec très (...)

    Lire la suite

  • La politique gravement malade -

    édito précédent
    Affaire Strauss-Kahn en France, crise grecque en Europe, contamination d’Obama par le bushisme aux Etats-Unis, leçons de Fukushima tirées a minima tout en espérant religieusement que la situation soit "sous contrôle"... Les peuples s’en laissent plutôt moins conter, mais les dirigeants font faillite un peu partout, pilotent à vue et se couchent chaque soir en se disant que la journée aurait pu être pire.
    A l’historien donc, plus que jamais, de travailler, de s’exprimer et de découvrir les lignes (...)

    Lire la suite

  • Lettre ouverte à Sarkozy sur les droits des victimes de Ben Laden - L’Occident mauvais pédagogue

    édito précédent
    .
    .Monsieur le Président,
    Candidat en 2007 à mon suffrage, il vous arrivait souvent de causer de la justice et vous vous engagiez alors à veiller sur les droits des victimes. Vous fûtes élu et ces droits bafoués comme devant dans notre pays, mais ce n’est pas l’objet principal du courrier d’aujourd’hui. Je voudrais surtout attirer votre attention sur les moeurs du chef d’un autre Etat, avec lesquel vous avez resserré les liens de la France.
    Sur les victimes qui ont eu récemment du mal à faire (...)

    Lire la suite

  • Hommage à John Lukacs -

    NOUVELLE ADRESSE E-MAIL : francoisdelplaNOSPAM@sfr.fr (enlevez NOSPAM avant usage !) (suppression sauvage de fdelpla@club-internet.fr)
    à propos de l’auteur (in english also)
    sur la polémique Karski-Haenel
     :
     :
    d’autres infos dans la lettre d’info
     :
    L’affaire du comité national (23 juin)
    .
    .
    .
    .
    .
    . .
    .
    .
    .
    .
    .
    édito précédent
    .
    .
    L’histoire du nazisme a été longtemps canalisée dans des voies étroites par une école au rayonnement mondial, le fonctionnalisme.
    Les historiens fonctionnalistes se sont eux-mêmes (...)

    Lire la suite

  • L’historien et le pédagogue -

    édito précédent
    .
    .
    La recherche historique touche de près à d’autres professions, telles que le professorat, le journalisme, la politique, l’organisation des commémorations ou le conseil historique des émissions de télévision. D’où une confusion fréquente entre l’histoire et les formes innombrables de sa vulgarisation.
    Est historien, au sens précis du terme, celui qui présente une question d’histoire de manière novatrice, en l’ayant étudiée lui-même à partir des sources disponibles (et à condition qu’elles soient toutes (...)

    Lire la suite

  • Soixante-dixième anniversaire de 1940 : un grand absent -

    Laurent Henninger écrit en conclusion d’un article en ligne sur la campagne de juin 1940 : « En tout état de cause, cette victoire allemande, si elle reste extraordinaire, n’a aucune valeur de modèle, car non théorisée et impossible à reproduire. »
    Et pour cause : Hitler est un metteur en scène wagnérien et, si on retrouve çà et là des constantes évoquant les Leitmotive du maître de Bayreuth, le char nazi ne repasse jamais deux fois au même endroit. C’est bien pourquoi il ne faut pas appeler la nuit de Cristal un « (...)

    Lire la suite

  • De Gaulle, quarante ans après - Un appel à la sobriété contre la débauche

    édito précédent
    En ce 9 novembre 2010, Nicolas Sarkozy se rend à Colombey avec un premier ministre fragilisé par lui depuis six mois et réduit à l’écouter pérorer. Quelles que soient les platitudes usurpatrices de son discours, cette simple distribution des rôles est aux antipodes du gaullisme, attentif à répartir les tâches entre les deux têtes de l’exécutif en sorte que chacune parle au nom de la France avec toute l’autorité requise.
    L’homme n’avait d’ailleurs pas choisi un petit cimetière de campagne pour que son plus (...)

    Lire la suite

  • Les Juifs et les Roms, Sarkozy et Pétain -

    NOUVELLE ADRESSE E-MAIL : francoisdelplaNOSPAM@sfr.fr (enlevez NOSPAM avant usage !) (suppression sauvage de fdelpla@club-internet.fr)
    à propos de l’auteur (in english also)
    sur la polémique Karski-Haenel
     :
     :
    d’autres infos dans la lettre d’info
     :
    L’affaire du comité national (23 juin)
    .
    .
    .
    .
    .
    . .
    .
    .
    .
    .
    .
    édito précédent
    Quelle mouche avait piqué l’individu qui présidait aux destinées de la France entre 2007 et 2012 ? On aurait aimé que le questionnement des futurs historiens s’arrête là. Mais ils auront (...)

    Lire la suite

  • Soixante-dixième anniversaire de 1940 : premier bilan -

    édito précédent
    La scène commémorative est dominée, pour l’instant, par l’affrontement de deux écoles : les décadentistes et les conjoncturistes.
    Robert Paxton a eu une heureuse formule (dans le numéro spécial de L’Histoire ) : Vichy a "gagné la bataille de la mémoire" en faisant triompher durablement l’idée que la France avait cédé devant les Panzer comme un édifice vermoulu. Mais Paxton lui-même et une cohorte de spécialistes anglais, allemands ou américains sont en passe de rééquilibrer les choses par des publications très (...)

    Lire la suite

  • 18 juin : la vérité qui progresse et les obstacles qui subsistent -

    édito précédent
    Longtemps on a cru savoir ceci :
    Charles de Gaulle décide de rentrer à Londres pour lancer un appel dès qu‘il apprend, le 16 juin au soir, la démission de Reynaud et son remplacement par Pétain. Parti de Bordeaux le lendemain vers 9h, il est reçu par Churchill en début d‘après-midi et ils conviennent que l‘appel sera lancé dès que Pétain aura demandé l‘armistice. On apprend le soir qu‘il l‘a fait et le lendemain le Général prononce à 18h au micro de la BBC un discours essentiellement militaire, appelant (...)

    Lire la suite

  • Nieder mit der Frieser-Legende ! Down with the Frieser legend ! A bas la Frieser-légende ! -

    édito précédent
    L’historien militaire allemand Karl-Heinz Frieser est un donneur de leçons paresseux et satisfait... mais la responsabilité principale en incombe à son public. Quand on passe pour le grand spécialiste d’une question alors qu’on a certes travaillé sur elle mais qu’on la connaît encore incomplètement et qu’il n’est pas temps de couper son effort, il est difficile de résister à la tentation de croire que « c’est arrivé ». De ce point de vue, je ne serai jamais trop reconnaissant aux barbares qui ont (...)

    Lire la suite

  • Une nouvelle édition de Churchill et les Français -

    NOUVELLE ADRESSE E-MAIL : francoisdelplaNOSPAM@sfr.fr (enlevez NOSPAM avant usage !) (suppression sauvage de fdelpla@club-internet.fr)
    à propos de l’auteur (in english also)
    sur la polémique Karski-Haenel
    édito précédent
     :
     :
    d’autres infos dans la lettre d’info
     :
    Le mois de mai prochain va voir réapparaître ce livre, qui depuis quelques années n’était plus disponible qu’en ligne. Sorti une première fois le 27 août 1993, il faisait suite aux Papiers secrets du général Doumenc, une édition de documents avec un (...)

    Lire la suite

  • L’instrumentalisation de Jan Karski -

    NOUVELLE ADRESSE E-MAIL : francoisdelplaNOSPAM@sfr.fr (enlevez NOSPAM avant usage !) (suppression sauvage de fdelpla@club-internet.fr)
    à propos de l’auteur (in english also)
    édito précédent
     :
     :
    d’autres infos dans la lettre d’info
     :
    La scène se passe à Washington, le 28 juillet 1943, à 10h 30 du matin. Roosevelt reçoit dans son bureau l’ambassadeur de Pologne, Jan Ciechanowski, accompagné d’un homme de trente ans arrivé un mois plus tôt d’Europe, Jan Karski. L’initiative de la rencontre vient du président, qui a (...)

    Lire la suite

  • Bourrasques automnales sur l’histoire -

    édito précédent
    Il est au moins un domaine qui échappe au réchauffement climatique : les relations entre historiens, pour la plus grande perplexité et la plus légitime tristesse des amateurs d’histoire. Dans un nombre croissant d’occurrences, on voit un certain nombre d’entre eux adopter une démarche corporatiste au profit d’une chapelle plus ou moins étroite, en se posant en défenseurs de la vraie histoire contre des charlatans, historiens ou non.
    Si la pseudo-affaire Desbois a tendance, semble-t-il, à se (...)

    Lire la suite

  • Hitler s’attendait-il à la guerre ? -

    édito précédent
    "Shoah par balles" : un bâillon original
    La mise au point de Serge Klarsfeld
     :
    En ces temps anniversaires, un préjugé de 1939 se porte bien : l’idée que Hitler, habitué à ce qu’on lui cède, ne s’attendait pas aux déclarations de guerre de l’Angleterre et de la France après son agression contre la Pologne. Il s’étale dans la presse et dans des publications d’historiens réputés.
    L’idée n’est pas totalement dépourvue de répondants documentaires, mais presque : toutes ces proses se réclament du témoignage de Paul (...)

    Lire la suite

  • "Shoah par balles" : une vaguelette instructive -

    NOUVELLE ADRESSE E-MAIL : francoisdelplaNOSPAM@sfr.fr (dysfonctionnement grave de fdelpla@club-internet.fr)
    à propos de l’auteur (in english also)
    édito précédent
     :
     :
    "Shoah par balles" : un bâillon original
    La mise au point de Serge Klarsfeld
     :
    Deux institutions, influentes sur la scène historique française, ont stigmatisé avec une rare violence, au cours des dernières semaines, une recherche historique d’un grand intérêt et d’une rare qualité. L’émission de France-Culture La Fabrique de l’histoire et le (...)

    Lire la suite

  • Pour une histoire de la Milice -

    édito précédent
    L’histoire de Vichy a fait de gros progrès depuis une quarantaine d’années mais celle de la Milice n’a pas suivi. Il n’y a toujours que deux livres, qui ont le mérite d’exister mais restent bien partiels et approximatifs, de Delperrié de Bayac dans les années 60 et de Pierre Giolitto dans les années 90.
    Les Allemands avaient bien des raisons de trouver la collaboration, de la part des Français, fort peu naturelle. Venus en intrus et en pillards sur le territoire de l’ennemi héréditaire, ils (...)

    Lire la suite

  • Historiens, à vos pièces ! -

    édito précédent
    L’annonce esquissée ici même et précisée dans la lettre d’information de mars se confirme : mon prochain livre portera bien sur Mers el-Kébir, en tant que véritable point de départ de la Seconde Guerre mondiale, après les années d’ « apaisement » de Hitler par des concessions ou des moulinets de sabre, années dites « munichoises » que n’avait pas véritablement closes la garantie franco-anglaise à la Pologne, pas davantage la « drôle de guerre » et moins encore, faut-il le préciser, l’armistice signé par le (...)

    Lire la suite

  • 1940-2010 : pour une commémoration digne de ce nom -

    édito précédent
    Le cinquantenaire de la défaite française, en 1990, tombant en pleine liquidation de la guerre froide, semblait ouvrir une ère historiographique nouvelle, que votre serviteur aborda avec enthousiasme.
    Tandis que des amateurs sarthois se passionnaient pour la genèse complexe de l’appel du 18 juin et mettaient au jour ses brouillons aussi ignorés que révélateurs, des historiens anglo-saxons réputés comme John Lukacs et John Costello remettaient leur gloire sur le métier en scrutant la passivité (...)

    Lire la suite

  • Crise de 1929 et crise de 2008 -

    édito précédent
    Halte à la casse du système éducatif
    Eh bien voilà qui nous change de spectre, sinon de période ! Ce n’est plus le nazisme, depuis quelques jours, qui hante les éditoriaux, mais la crise économique censée l’avoir engendré.
    A vrai dire, elle était déjà bien présente, depuis les années 1990, dans les débats d’ordre économique. Après que Reagan et Thatcher eurent dénoncé les abus de la réglementation et le rôle excessif de l’Etat sans beaucoup rappeler le nom de Roosevelt ni celui de Keynes, leurs épigones s’étaient enhardis (...)

    Lire la suite

  • L’histoire plus malmenée et plus utile que jamais -

    édito suivant
    Rien ne ressemble autant, dans une certaine presse, à un article de 1956 sur l’Algérie qu’un article de 2008 sur l’Afghanistan.
    En Corse, la villa d’un saltimbanque, ami de celui qui préside à la fois la République et le pouvoir d’achat, est envahie par des intrus, et le responsable de la sécurité dans l’île se voit congédier sur l’heure.
    Les professeurs d’histoire, en cette rentrée, ont bien de la chance. Ils vont pouvoir appuyer leurs leçons sur des exemples vivants, tant à propos des guerres (...)

    Lire la suite

  • Flamme olympique, parcours nazi ? -

    Bientôt un livre sur la mort de Mandel
    rebondissement dans l’affaire Himmler
    LE BIHAN VERSUS SARKOZY
    édito précédent
    L’histoire ne repasse pas les plats et la dictature chinoise actuelle a peu à voir avec le nazisme, dans ses méthodes comme dans ses buts. Pourtant, on aurait tort de faire la fine bouche devant la mauvaise conscience qui pousse l’opinion, au moins dans certains pays, à ne pas vouloir manquer en 2008 l’occasion d’un boycott de protestation, si funestement gâchée en 1936.
    A l’époque, Hitler (...)

    Lire la suite

  • Impressions berlinoises -

    édito précédent
    Le bâtiment des archives fédérales est un symbole de la réunification : il regroupe des fonds transférés depuis les centres d’archives des deux Allemagne, dont celles de la Stasi, immortalisées par le film La vie des autres. C’est aussi un exemple de la fièvre architecturale qui s’est emparée de Berlin dans les années 1990. Les bâtiments neufs côtoient les anciens et une partie de l’immense parc reste vouée aux bétonnières. Mais ce lieu est surtout berlinois par ses usages successifs et par la plaque qui, (...)

    Lire la suite

  • Ouragan sur l’Elysée -

    édito précédent
    Voici de nouveau la France en fronde ! Neuf mois plus tard, l’élection présidentielle de 2007 accouche d’un président en chute libre dans les sondages et dont les tours quotidiens n’enchantent plus personne. Le dernier rempart des fidèles, quand il se fatigue d’ânonner que son héros a « entrepris des réformes courageuses », recycle, sous l’identité de « chasse à l’homme », le thème de la « diabolisation » qui avait si bien brouillé les pistes à la veille du scrutin, relayé par l’orchestre médiatique au (...)

    Lire la suite

  • Le sort de Georges Mandel et la face cachée du nazisme -

    édito précédent
    Parmi les études qui de nos jours foisonnent sur le pourquoi et le comment du génocide des Juifs européens par les nazis et leurs valets, la découverte la plus importante revient sans doute à Edouard Husson. Dans son livre « Nous pouvons vivre sans les Juifs » (Perrin, 2006), le jeune sorbonnien remarque, à partir du journal de Félix Kersten, que Himmler sort de son entretien du 9 novembre 1941 avec Hitler dans un état d’agitation extrême. Il parle à son masseur d’un « ordre terrible ». C’est là très (...)

    Lire la suite

  • Une conjoncture préoccupante -

    édito précédent
    Voici quelques faits relevés dans l’actualité récente :
    à Dakar, le 26 juillet, tout en reconnaissant certains effets désastreux de la colonisation, le président français a produit un discours condescendant sur « l’homme africain » ; on rêve d’un Senghor pour écrire un pastiche inversé !
    Le député Mariani a fait adopter par une majorité de droite plus « godillot » que dans les années 60 un articulet disant que certains immigrés pourraient prouver leur filiation par des tests ADN ; vidé de sa substance au fil (...)

    Lire la suite

  • Sarkozy près de Laporte ? -

    édito précédent
    Le ballon ovale des rugbymen est connu pour ses rebonds imprévisibles. Et certes les plus pessimistes, au soir du 10 mai 2007, n’auraient pas imaginé que l’overdose de démagogie induite, de façon quasi-mathématique, par une campagne électorale privilégiant les postures aux dépens des idées, allait s’accompagner d’une indigestion d’histoire, et que la dernière lettre d’un militant communiste fusillé à 17 ans allait être mise à toutes les sauces. Elle vient notamment de servir de préface à un événement attendu (...)

    Lire la suite

  • La leçon du blogueur inconnu -

    UNE EMISSION DIFFUSEE le 12 juin
    Hitler homosexuel ?



    _________________ ___________________ _________________
    Une nouvelle charge contre Churchill
    Lucie Aubrac : in memoriam et un méfait de David Pujadas
    édito précédent
    pour débattre

    ________________ ________________ _____________________
    .
    Voici un texte qui mérite, en raison même de son anonymat, de passer à la postérité sans changement, fût-ce orthographique, comme un symbole de la victoire, non point des soldats français en (...)

    Lire la suite

  • Au diable la "diabolisation" ! -

    édito précédent
    pour en débattre
    La démocratie française fait, une fois n’est pas coutume, l’objet de vifs éloges dans la presse mondiale depuis le matin du 23 avril 2007. Cependant, il ne s’agit pas d’un tardif hommage à la vigilance des électeurs qui ont récusé en 2005 un traité européen verbeux et dangereux, ni d’une reconnaissance différée du service rendu à la planète par la diplomatie chiraquienne lorsqu’elle a contraint les Etats-Unis à prendre leurs responsabilités en Irak, en amenant le conseil de sécurité de l’ONU à (...)

    Lire la suite

  • L’électeur dans la forêt des sondages -

    édito précédent
    pour en débattre
    A quarante jours de l’élection présidentielle, la vie politique française semble en proie à un séisme. Les sondages ont encore frappé. Déjà ils avaient beaucoup contribué, en 1974, à faire élire Giscard plutôt que Chaban, et à qualifier pour le second tour Chirac plutôt que Barre en 1988. Mais ils avaient parfois été mis en échec, avec de grandes conséquences, le meilleur exemple étant la joute de 1978-80 entre Mitterrand et Rocard pour l’investiture socialiste aux présidentielles de 1981. Rocard était (...)

    Lire la suite

  • Internet et la démocratie -

    édito précédent
    Le moyen de communication que vous utilisez présentement fait l’objet, ces temps-ci, de soupçons croissants. A l’augmentation exponentielle de la quantité des blogs correspond le mythe d’une chute tout aussi rapide de leur qualité. Ce qui est gagné d’un côté, grâce à la mise en contact d’esprits éloignés par la géographie ou les positions sociales, serait largement perdu par l’atomisation, en chapelles de plus en plus réduites, des partis ou des groupes divers qui ouvriraient des espaces sur la Toile. (...)

    Lire la suite

  • Churchill et l’Amérique en décembre 2006 -



    un désaccord ? un complément ? réagissez ici
    un cas de censure
    une critique des Bienveillantes
    Ingérences américaines : Carter plus subtil que Bush (sur la mort d’Aldo Moro)
    un qui nous ballade dur ! _____________________
    édito précédent
    Il est encore trop tôt pour dire si le second semestre 2006 a vu un palier dans la chute, ou le début d’un redressement. Le cessez-le feu pour l’instant respecté au Liban, les propos provocateurs de Benoît XVI contre l’Islam suivis de mises au point embarrassées et (...)

    Lire la suite

  • A propos d’une soutenance -

    édito précédent
    Ce titre de docteur obtenu jeudi dernier en Sorbonne n’est pas seulement une enseigne propre à suggérer aux visiteurs de ce site qu’ils n’y perdront pas totalement leur temps. Il représente une étape dans la prise en compte de mon travail, en même temps que les trois heures de débat serré qui y ont préludé donnent une idée du chemin qui reste à parcourir, à la fois pour que les données que j’apporte soient admises... ou rejetées en connaissance de cause, et pour que je les élabore au mieux.
    Le mémoire par (...)

    Lire la suite

  • Le grand simplificateur -



    édito précédent
    "Der grosse Vereinfacher" : ainsi Houston Stewart Chamberlain, pape du racisme au début du XXème siècle et gendre de Richard Wagner, présentait élogieusement Hitler, dont il venait de faire la connaissance, dans une lettre d’octobre 1923. L’éditorial de 2003 où je le comparais, de mon côté, à George Bush junior, tout en relevant entre eux d’énormes différences, n’a pas été partout bien accueilli : il y eut même sur Wikipédia un quidam qui le brandit pour dissuader quiconque de lire toute prose (...)

    Lire la suite

  • De Gaulle, l’Algérie, les grands hommes -



    un désaccord ? un complément ? réagissez ici

    édito précédent
    Le hasard, en cette année universitaire 2005-2006, a orienté mes recherches vers deux événements dans lesquels de Gaulle a été partie prenante : le procès de Nuremberg et l’indépendance de l’Algérie.
    Double surprise : le Général, qui était tellement soucieux du rang de la France dans le monde et utilisait tout moyen pour l’affirmer et l’affermir, ne s’est guère intéressé à la préparation du procès des dirigeants nazis, et moins encore à (...)

    Lire la suite

  • Une vie politique de plus en plus religieuse -

    édito précédent
    A l’heure où j’écris, les Français sont menacés d’avoir à choisir dans un an tout juste, au second tour de la présidentielle, entre Sarkozy et Ségolène -pour adopter les dénominations les plus courantes, qui effacent le prénom de l’un et le patronyme de l’autre. Une situation dramatique, en raison tout aussi bien de ce qui rapproche les termes du choix que de ce qui les différencie.
    Nous avons affaire à deux « modernisateurs pragmatiques » qui vont chercher des modèles à l’étranger, principalement en (...)

    Lire la suite

  • Au seuil d’une semaine décisive -

    "chat" au Nouvel Obs
    sur Jacques Baumel
    édito précédent
    « Eh bien mon cher et vieux pays... » L’extraordinaire adresse du général de Gaulle au moment de l’insurrection algéroise des Barricades, le 29 janvier 1960, vient naturellement sous la plume en ce lundi matin, qui sépare la mobilisation de samedi contre le CPE (« contrat première embauche ») et la grève générale qui se dessine pour jeudi, si le gouvernement ne s’engage pas d’ici là dans un processus de retrait de ce même CPE ou au moins de sa disposition (...)

    Lire la suite

  • Halte aux caricatures de tout poil -

    édito précédent
    Une vague née en septembre au Danemark crée dans le monde entier, depuis une dizaine de jours, une tempête qui ne semble pas près de s’apaiser. Pour qu’elle cesse, une condition sans doute insuffisante, mais nécessaire, serait que les hommes prennent la mesure du danger et s’organisent pour lutter contre ce tsunami, à côté duquel celui de l’océan Indien, il y a un an, risque de s’avérer d’un coût humain dérisoire.
    Un journal danois a publié une dizaine de caricatures assimilant l’islam au terrorisme. (...)

    Lire la suite

  • Abolir la loi " Gayssot " -

    édito précédent
    L’article 24bis, dit « loi Gayssot », de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, adopté le 13 juillet 1990, est un des rares textes qui portent le nom d’un député qui n’était pas, au moment de son adoption, membre d’un gouvernement ou de sa majorité parlementaire. Car il n’y avait aucun communiste dans le gouvernement Rocard, qui s’appuyait sur une majorité par défaut, l’opposition RPR-UDF ne pouvant décemment mêler ses voix à celles du PCF et réciproquement. Ce parti s’était laissé charger par (...)

    Lire la suite

  • Hommage à Nicolas Sarkozy -

    édito précédent
    8 décembre 2005. On annonce qu’un passager qui avait fait le malin, à l’aéroport de Miami, en disant qu’il avait une bombe dans son bagage à main, a été abattu, en dépit de sa femme qui hurlait qu’il souffrait de troubles mentaux. Mais là n’est pas le plus extraordinaire : il est, comme dans l’affaire du Brésilien inoffensif descendu en juillet par les super-flics de Scotland Yard, dans l’absence de sanctions et même, en l’occurrence, les félicitations du gouvernement américain, qui fait savoir que (...)

    Lire la suite

  • Heinrich Himmler et Saddam Hussein -

    édito précédent
    On pourra lire ailleurs le résultat de ma rituelle visite de Toussaint aux archives britanniques. J’ai, entre bien d’autres préoccupations, tenté d’éclaircir le mieux possible, avec les moyens du chercheur isolé mais tenace, les tenants et les aboutissants de la mort du Reichsführer SS.
    Pour commencer, je propose de déplacer la date d’une journée ! C’est sans doute après minuit en effet, et non à l’heure donnée officiellement dans la presse du surlendemain (23h 15), que le décès s’est, très (...)

    Lire la suite

  • Incertitudes croissantes et affirmations nécessaires -

    édito précédent
    Si vous êtes un militant pro-européen convaincu qu’il faut une constitution à 25, que vous en soumettez une au référendum, qu’elle est désavouée après un débat passionné dans deux pays fondateurs de l’Union, petitement approuvée par l’électorat espagnol et rejetée même par 44% des Luxembourgeois alors que leur premier ministre, très populaire, avait mis sa démission dans la balance, n’allez-vous pas entamer toute affaire cessante des pourparlers pour rédiger un nouveau texte ? L’inertie persistante des (...)

    Lire la suite

  • Gueules de bois et réveils tardifs -

    édito précédent
    31 mai 2005
    Si le résultat du référendum français sur la constitution européenne ne m’a pas surpris, en raison notamment du comportement de la plupart des thuriféraires du « oui » pendant la campagne, bien propre à provoquer un rejet, je dois avouer que leurs réactions depuis l’annonce des résultats me déconcertent.
    Pour être précis, je me référerai à trois des principaux éditorialistes, Colombani du Monde, July de Libération et Guetta de France Inter. Aucun ne rappelle l’ampleur du débat, ni ne salue celle de (...)

    Lire la suite

  • L’intentionnalisme, le fonctionnalisme... et la constitution européenne -

    édito précédent
    L’actualité s’invite de plus en plus à la table de l’historien.
    Mon travail sur le nazisme et la Seconde Guerre mondiale s’inscrit à contre-courant de la tendance largement dominante à la fin des années 1980, le fonctionnalisme -dit aussi « structuralisme », initié dans les années 60 par les universitaires allemands Martin Broszat et Hans Mommsen (si pro-européen soit-on, on devrait d’ailleurs trouver assez curieux que les historiens de la nation par laquelle le scandale est arrivé tiennent une (...)

    Lire la suite

  • Pour une bonne constitution européenne -

    édito précédent
    On entend parfois dire que les électeurs français vont, le 29 mai, voter pour le nouveau traité de l’Union européenne sans l’avoir lu. C’est hélas possible, du moins pour une majorité d’entre eux, et il faut tenter de convaincre un maximum d’électeurs de s’infliger cet effort, afin de consolider la valeur de ce vote et de lui assurer d’heureux lendemains.
    Si toutefois certains, rebutés par la tâche ou surmenés par d’autres travaux, souhaitent se rabattre sur une lecture plus courte, je leur (...)

    Lire la suite

  • Auschwitz : vers une mondialisation de la responsabilité ? -

    si vous n’aimez pas ce site, pensez à vous désabonner !
    édito précédent
    Les cérémonies commémoratives et les manifestations diverses de la fin du mois de janvier, à l’occasion du soixantième anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, ont connu une ampleur et un unanimisme inaccoutumés. Il faut s’en réjouir, tout en mesurant le chemin qui reste à parcourir.
    On a beaucoup entendu dire qu’en 1945 une « mémoire résistante » avait éclipsé, pour de longues années, la prise en considération du génocide des Juifs. Cette (...)

    Lire la suite

  • Der Untergang / La chute : un point d’histoire encore peu traité -

    édito précédent
    La sortie en France, hier, du film d’Oliver Hirschbiegel sur les dix derniers jours d’Adolf Hitler révèle avant tout la grande misère des études historiques sur ce sujet. Il est d’ailleurs significatif que les deux livres que le générique cite en référence soient celui de Joachim Fest -une compilation rapide de journaliste- et celui de Traudl Junge -un témoin particulièrement fâché avec la chronologie.
    Dire que les détracteurs de ce film, en Allemagne comme en France, lui reprochent d’« humaniser » (...)

    Lire la suite

  • Bonnet d’âne pour Serge Dassault -

    édito précédent
    Le 10 décembre 2004 sur France-Inter, vers 8h50, Serge Dassault, PDG du groupe industriel du même nom, sénateur-maire UMP de Corbeil-Essonnes et maître d’un empire médiatique comprenant notamment Le Figaro, a commis, au sein d’un propos qui volait infiniment moins haut que les produits de ses usines, la plus grosse bourde historique qu’on ait entendue depuis longtemps de la part d’un responsable de ce niveau (je ne garantis pas la lettre, mais le contenu ne présente aucune exagération) : « En (...)

    Lire la suite

  • Le destin hésite -

    édito précédent
    Sur les imminentes élections américaines, les événements récents d’une part incitent à la prudence, d’autre part confirment le leit-motiv des derniers éditoriaux (la haute importance politique, actuellement, du travail historique), enfin permettent un pronostic raisonnable et point trop désespérant.
    la prudence car la lutte ouverte dès le début entre l’intellect, qui invite à voter Kerry, et les sentiments, qui peuvent favoriser Bush, reste apparemment indécise. Comme le disait très bien hier soir (...)

    Lire la suite

  • Pitié pour Churchill ! -

    édito précédent
    A la convention républicaine, Rudolph Giuliani vient de mettre son aura de « maire courage » (à New-York en septembre 2001) au service de l’élection de GW Bush, en cautionnant l’assimilation de sa politique moyen-orientale avec celle de Winston Churchill devant le danger hitlérien, qui est depuis trois ans un lieu commun de la propagande gouvernementale américaine. Ses termes méritent d’être pesés : « Winston Churchill a vu les dangers que posait Hitler alors que ses adversaires et la plupart (...)

    Lire la suite

  • Lueurs d’espoir dans un monde brutal -

    édito précédent
    Ce mois-ci, je voudrais rapprocher mes réflexions sur le film de Michael Moore, qui comme prévu fait une sortie remarquée aux Etats-Unis, et une information passée beaucoup plus inaperçue : le 29 juin, la cour européenne des droits de l’homme a porté un coup fatal aux espoirs et, souhaitons-le, aux actions de quelques Français qui, sous prétexte de recherche historique, tentaient de salir l’une des plus belles histoires de la Résistance française, l’évasion de Raymond Aubrac.
    Lourdement condamnées pour (...)

    Lire la suite

  • Merci, Monsieur Moore ! -

    édito précédent
    La palme d’or attribuée à Fahrenheit 9/11 par le jury du festival de Cannes, que présidait Quentin Tarantino, est l’un de ces événements sur lesquels un historien aime écrire dans les heures qui les suivent, en pariant qu’ils seront considérés comme des tournants importants.
    Son importance tient en particulier au fait que Moore est un Américain fier de l’être, et pas toujours bien compris des intellectuels européens. Ainsi son confrère Jean-Luc Godard disait il y quelques jours, cité par Le Figaro : (...)

    Lire la suite

  • Hitler et Bush junior - points communs et oppositions

    édito précédent
    Puisque le règne de George W. touche vraisemblablement à sa fin, il est temps de mettre au net, alors que le phénomène est encore sous nos yeux et pèse encore sur nos vies, ses rapports avec le nazisme.
    Il y a tellement de ressemblances, et tellement de différences, qu’on ne sait par lesquelles commencer. Je présenterai d’abord les ressemblances, pour pouvoir ensuite puiser dans les différences des raisons d’espérer.
    Dans les deux cas nous avons affaire à un sommet de violence, de mépris des (...)

    Lire la suite

  • Mensonge et politique : un couple en instance de divorce ? -

    édito précédent
    Les principaux gouvernements de la planète sont mis en danger, ces jours-ci, par leurs propres manquements à l’honnêteté. Pour ne prendre que quatre exemples :
    l’opinion publique aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, qui avait toléré la guerre contre l’Irak, supporte très mal qu’on n’y trouve pas d’armes de destruction massive : preuve qu’elle prend au sérieux la raison invoquée pour cette attaque contre un pays souverain et n’est pas disposée à admettre qu’elle n’ait été qu’un prétexte. Cette affaire (...)

    Lire la suite

  • Six mois plus tard -

    édito précédent
    La demi-année que j’ai laissée filer sans mettre à jour ce site a été bien remplie. Je me suis concentré sur les problèmes de tous ordres que m’a posés un nouveau type de travail : un livre illustré de vulgarisation historique. Cet album, intitulé La libération de la France, co-écrit et préfacé par Jacques Baumel, sera en librairie le 10 mars.
    Je n’avais pas encore travaillé sur cette période, mais sa compréhension requiert de nombreux rappels sur l’ensemble du nazisme et de la guerre, au sujet desquels (...)

    Lire la suite

  • Y a-t-il une histoire officielle ? - (à propos de l’anniversaire des arrestations de Caluire)

    édito précédent
    Les découvertes, en histoire, peuvent rester longtemps sous le boisseau quand elles dérangent des puissances bien établies. Leurs auteurs sont alors tentés de dénoncer l’existence d’une histoire " officielle ". Telle n’est pas ma position.
    Il en va de ce concept comme de quelques autres, tels le " politiquement correct " ou la " langue de bois ". C’est toujours la politique des autres qu’on accuse ainsi, ou la langue du voisin. On est dans le registre de l’insulte, on n’argumente pas et (...)

    Lire la suite

  • Nouvelles turbulences françaises -

    édito précédent
    Dans le précédent éditorial je déplorais la malhonnêteté de certains gouvernants étrangers. Aujourd’hui je suis pris d’un doute pénible : serait-il possible qu’en France elle ait suscité des jalousies ?
    Je me garderai bien de reprocher, comme le font certains de mes collègues de l’Education nationale, au ministre Luc Ferry d’avoir dépensé de l’argent, dont par ailleurs il dit manquer, pour imposer dans la bibliothèque de chaque professeur un livre exposant sa politique, et au premier ministre (...)

    Lire la suite

  • Eloge de la chronologie -

    édito précédent
    Je précise tout de suite que pour l’historien la chronologie est, comme la langue selon Esope, la meilleure et la pire des choses. Par exemple, si on veut établir l’évolution de la pensée d’un homme, deux citations contradictoires séparées par quelques années peuvent être trompeuses, tant l’être humain, engagé dans l’histoire et pressé par les circonstances, risque de se contredire, et même de nourrir deux conceptions opposées, dût-il ne mettre en avant que l’une d’entre elles. Ranger les données le long (...)

    Lire la suite

  • Ce qui reste à dire sur Churchill -

    édito précédent
    J’ai rarement eu l’impression que les événements publics et privés, nationaux et internationaux, matériels et intellectuels s’interpénétraient aussi brutalement.
    Ainsi règne dans l’édition française un curieux climat, qui doit sans doute beaucoup aux incertitudes de la situation internationale, et tient aussi probablement à la monopolisation de la distribution des livres en librairie par Lagardère à la suite de l’effondrement de l’empire Messier.
    J’ai fait la connaissance d’un petit éditeur, (...)

    Lire la suite

  • Les fleurs du mal -

    édito précédent
    A peine l’encre du précédent éditorial sur la diffusion de mon travail était-elle sèche (si cette expression est de mise dans notre univers virtuel) que paraissait dans une revue importante un article intéressant dans lequel mon dernier livre était ainsi présenté :
    "Les péripéties de ce vol et de la préparation et diffusion du discours du 18 juin sont présentées de façon remarquable dans l’ouvrage de François Delpla L’appel du 18 juin 1940, Paris, Grasset, 2000 "
    Je ne donnerai pas ici la référence, pour ne (...)

    Lire la suite

  • Le point sur mon travail -

    édito précédent
    La politique française ayant provisoirement renoncé à nous surprendre, je voudrais profiter de cette fin d’année universitaire pour dresser un bilan de mes recherches, et des débats qu’elles suscitent.
    La rédaction de Churchill et Hitler continue et je suis de plus en plus surpris par la fécondité de ce sujet, rencontré par hasard. Je ne mesurais pas à quel point ces deux hommes étaient, à partir de 1935 environ, obsédés l’un de l’autre, et à quel point l’intuition de John Lukacs sur leur Duel pouvait (...)

    Lire la suite

  • Le Pen, Jospin et les autres -

    édito précédent
    Un historien se doit de donner son point de vue, même s’il n’est pas spécialiste de la période la plus contemporaine, lorsque son pays est l’objet de l’attention universelle en raison de ses moeurs politiques originales, comme c’est le cas périodiquement de la France, depuis quelques siècles.
    Son histoire regorge de couples hauts en couleurs. Après avoir produit en même temps, ou à peu d’intervalle, la monarchie absolue et la philosophie des Lumières, les droits de l’homme et la terreur, la (...)

    Lire la suite

  • Hommage à Pierre Bourdieu -

    édito précédent
    Jamais la mort ne m’a paru aussi prédatrice. Nous ravir à 71 ans un cerveau aussi informé et aussi inséré dans le monde c’est nous infliger une perte véritablement incommensurable.
    Si les hommages n’ont pas manqué, parfois inattendus (Chirac, Libération,...), il y a tout de même quelques sceptiques qui ont eu le courage de troubler la fête en ne reniant pas leurs anathèmes, et en prolongeant le concert de scepticisme qui, suivant un travers bien français, l’avait accompagné jusqu’au bout, entravant sa (...)

    Lire la suite

  • Pearl Harbor : légitime défense Un boomerang dans la figure de George W. Bush -

    édito précédent
    Il est regrettable que plusieurs pays, par exemple les Etats-Unis et Israël, justifient par l’expression " légitime défense " les actions meurtrières qu’ils s’autorisent actuellement contre des ressortissants d’autres nations. Si nul autre argument ne peut les en convaincre, peut-être celui-ci a-t-il une chance de porter : leurs propres ressortissants ont bien des chances de figurer en grand nombre parmi les victimes de cette rhétorique.
    J’en veux pour preuve un article de Michel Vié dans " (...)

    Lire la suite

  • Nouvelles françaises de l’étranger -

    édito précédent
    Les séjours à l’étranger sont pour l’historien une hygiène, même s’ils ont pour but le travail d’archives ou de bibliothèque et si la fréquentation des gens ou des médias passe bien après. Une semaine à Londres, puis Oxford, m’a inspiré quelques réflexions à partir des devantures des librairies.
    Si l’inévitable Lothar Machtan qui, soucieux de démontrer que Hitler était homosexuel au moins dans sa jeunesse, prête ce penchant à presque tout son entourage masculin, est le plus mis en avant, on voit aussi en bonne (...)

    Lire la suite

  • 11 septembre 2001, Pearl Harbor... et Hiroshima -

    édito précédent
    L’attaque subie par les centres vitaux des Etats-Unis a fait resurgir des images de la Seconde Guerre mondiale, d’une manière souvent approximative qui confirme l’utilité de la corporation historienne.
    Les Etats-Unis, surpris par leur propre vulnérabilité et par l’audace d’un ennemi qu’ils croyaient sinon inoffensif, du moins contrôlable, dénoncent l’infamie et jurent de riposter. Des Japonais peu sympathiques ont jadis fait les frais d’un sentiment similaire, ainsi que Hitler. Qui s’en (...)

    Lire la suite

  • De grands projets ! -

    édito précédent
    Ce site consacré au nazisme et à la seconde guerre mondiale va fêter bientôt ses neuf mois d’existence, qui peuvent être considérés comme une gestation. Son principal auteur, tard venu aux technologies nouvelles, espère à présent les maîtriser suffisamment pour alimenter lui-même ces pages, dont l’ami Kadari restera le grand maître sur le plan graphique.
    Le fait de n’être plus hébergé par 1939-45.org permet entre autres avantages d’offrir aux visiteurs un moteur de recherche interne. Ils pourront ainsi (...)

    Lire la suite

  • Churchill et Pearl Harbor -

    édito précédent
    A présent que mon article sur l’évasion de Raymond Aubrac est en librairie (Histoire de guerre, numéro de juin), l’actualité historique, de plus en plus conditionnée par Hollywood, ramène sous les projecteurs un autre calomnié que j’aime défendre, Winston Churchill.
    La vieille théorie, sans cesse renaissante, suivant laquelle Roosevelt, prévenu de l’attaque japonaise, a laissé faire pour donner à son opinion publique un électrochoc, a enfanté en 1991 un rejeton étonnamment vigoureux avec le livre de James (...)

    Lire la suite

  • IBM, l’Holocauste... et Todorov, et les Aubrac -

    édito précédent
    Le livre récent et très médiatisé d’Edwin Black intitulé IBM et l’Holocauste a fait l’objet jusqu’ici d’un débat particulièrement superficiel... peut-être induit par une quatrième de couverture particulièrement réductrice.
    Il s’agit de journalisme américain, avec ce que cela implique de meilleur et de pire. Une grande capacité d’investigation et de renouvellement du regard se conjugue avec une naïveté manichéenne réelle ou feinte, au service d’objectifs politiques. Il n’y a pas de conclusion et les leçons de (...)

    Lire la suite

  • Nazisme et stalinisme -

    édito précédent
    (L’édito n° 2, aujourd’hui perdu, se présentait comme une lettre ouverte à Tzvetan Todorov -préalablement averti- et lui reprochait d’avoir, dans son livre au demeurant remarquable "Mémoire du mal, tentation du bien", parlé de la "table ronde" de Libération comme d’un conflit entre les Aubrac et "les historiens", alors qu’une toute petite fraction de ces derniers avait été l’objet du courroux, ô combien légitime, des deux résistants ) Aubrac sur ce site
    Tzvetan Todorov, informé par courrier de ma (...)

    Lire la suite

  • Editorial -

    Je compte essayer à l’avenir, vers le milieu de chaque mois, de présenter l’avancement de mon travail tout en l’insérant dans un ensemble plus vaste, allant des débats du Net à la marche du vaste monde. Il est à présent sous le coup du dénouement abracadabrantesque des élections américaines. Il semble que les commentaires irrévérencieux n’aient pas tenu plus de 24 heures (ils avaient même débarqué sur TF 1, mercredi 13 à 13h [[Le commentateur prétendait que les Etats-Unis "ne pourraient plus donner des leçons de démocratie" : (...)

    Lire la suite

---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations