Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 453

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 576

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 612

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 613

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 614

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 760

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 764

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 767

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 28

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 48

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 49

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 50

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 54

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 42

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 43

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 44

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_lang.php3 on line 85

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 1160

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 28

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 1160

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_lang.php3 on line 85

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_flock.php3 on line 61

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 296

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 1031

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 643

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 618

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 618

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 618

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 618

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 618

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 618

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 1031

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 643

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 644

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 385

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 386

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 428

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_filtres.php3 on line 438

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 1160

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 1160

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 478

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_texte.php3 on line 1031

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 531

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26
Site de François Delpla :débat sur "Qui a tué Alozoroff ?"
Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

Débats

débat sur "Qui a tué Alozoroff ?"



Un roman de Tobie Nathan



Grasset, 2010

présentation

blog de Pierre Assouline (automne 2010)

Le meurtre inexpliqué de ce dirigeant sioniste le 16 juin 1933, sur une plage de Tel-Aviv, est attribué par l’auteur à Magda Goebbels, venue en personne d’un coup d’avion recruter deux hommes de main. Son mobile : l’homme avait été son premier amant et elle en concevait, vis-à-vis de son mari comme de son Führer, une telle honte "raciale" qu’elle estimait leur devoir cette réparation.

Rédigé par : François Delpla | le 29 septembre 2010 à 09:40

Rien ne rattache à l’Allemagne ou au nazisme l’assassinat en Palestine le 16 juin 1933 de Viktor (ou Chaïm) Arlosoroff (affublé d’un z, à l’israélienne, alors qu’on l’a toujours écrit avec un s dans l’espace francophone ou anglophone), sinon le fait que ce dirigeant sioniste avait été l’ami et vraisemblablement l’amant de la future Madame Goebbels.

Sous prétexte qu’il n’a pas été élucidé, l’auteur se permet de plaquer dessus sa vision de Magda, de Joseph et de leur maître moustachu à tous deux. Il en résulte un scénario d’une haute invraisemblance, point dépourvu de charme. D’un point de vue littéraire, pourquoi pas ? L’historien cependant, ne voit pas sa pédagogie facilitée. Il souhaiterait qu’on attende, pour maltraiter ainsi le nazisme, qu’il soit mieux connu et compris.

En matière d’antisémitisme, dès le premier texte de Hitler sur la question le 16 septembre 1919, il est question de répudier tout sentiment pour pratiquer une élimination “rationnelle”. Les Juifs, cela se tue avec ordre et méthode. De ce point de vue, il n’y a pas de raison de trucider Arlosoroff à cette date et en ce lieu. Et des mobiles personnels sont inconcevables, tant de la part de Hitler que d’un couple qui ne pense qu’à se couler dans ses volontés.

Reste l’ajout indû d’une victime à la Shoah, comme si les millions connus et prouvés étaient jugés insuffisants.



(un contradicteur écrit qu’il a du mal à me situer, et que l’idée "qu’on puisse maltraiter la mémoire du NSDAP" lui semble "fortement imbibée de respect pour le Troisième Reich")

Rédigé par : François Delpla | le 29 septembre 2010 à 11:56

Non, je n’ai pas dit “maltraiter la mémoire”. Oui, j’entends qu’on traite bien le nazisme et les nazis, et qu’on ne les maltraite pas ! Cela veut dire bien sûr et avant tout qu’on EN traite bien, mais pas seulement. Ainsi à Nuremberg, on a respecté les droits de la défense, assuré des conditions carcérales décentes etc., bref, respecté la dignité humaine de ces gens qui certes ne s’y attendaient guère et ne le méritaient pas, sinon par leur seule appartenance à l’espèce. Mais c’est ainsi que l’humanité a pu dire son fait à ces criminels, et qu’aujourd’hui encore il faut être un négationniste brun vif pour vomir ce procès (ou un ignorant radical, comme l’auteur d’un récent roman sur Jan Karski).

Concernant Hitler, s’il m’intéresse, si j’ai écrit deux livres sur sa vie sans parler de quelques productions télévisées passées et à venir, c’est bien en raison de son humanité : de cette extraordinaire capacité humaine à détruire l’homme. Les gens qui le trouvent nihiliste ou tout uniment destructeur ne méritent aucune complaisance, puisqu’ils nous empêchent de comprendre cette catastrophe sans pareille abattue sur notre espèce.

Donc, en ajoutant une victime indue au judéocide -victime, de surcroît, d’un règlement de comptes entre sionistes selon l’hypothèse adverse la plus probable, en tout cas non réfutée à ce jour- on fait du nazisme la poubelle universelle, le coupable idéal qu’on peut bien charger encore un peu : incontestablement on le maltraite, et nous autres hommes avec.

C’est exactement comme si les juges occidentaux de Nuremberg (comme les en accusent, en dépit des faits, les bruns vifs dont je parlais) avaient accordé aux Soviétiques la culpabilité nazie pour les morts de Katyn en disant : “après tout, un peu plus, un peu moins...”



(ce contradicteur ayant fini par admettre que ce n’était pas une bonne chose d’avoir ajouté une victime sur le compte nazi)

Rédigé par : François Delpla | le 29 septembre 2010 à 14:37

Bon.

Sauf que...

Je me sens un peu seul sur ce coup-là depuis la sortie du livre de Nathan au printemps dernier. Plus, par exemple, que sur celui d’Haenel concernant, ou plutôt intitulé, Karski, la réaction d’Annette Wieviorka ayant, à partir de janvier, renversé la tendance hagiographique qui prévalait depuis juillet, du moins chez les amateurs d’histoire -ceux de littérature étant profondément divisés.

Il faut dire qu’Haenel s’en était pris, aussi bêtement que méchamment, à Roosevelt et même à l’Amérique en général, ce qui quoi qu’on en dise est propice aux retours de bâton, y compris en France et pas seulement chez les sarkozyens pur jus.

Tandis que Nathan joue sur du velours : Hitler l’assassin multimillionnaire, et Magda celle de ses six gosses, ce sont vraiment des riches à qui prêter. Belle occasion pour réconcilier les sionistes de droite et de gauche, en prétendant avec aplomb que le parti de Jabotinsky, ancêtre du Likoud, a été “entièrement disculpé” par une enquête officielle dans les années 80... une enquête diligentée par Begin ! Et point aussi conclusive. Bref, du boulot digne d’un Courroye disculpant Woerth, si finalement il ose, ou des médias qui le diront quand même, s’il n’ose pas tout à fait.

Oui, c’est grave, Nathan, c’est du vilain travail. Et je le dis d’autant plus fort que personne à part moi, à ma connaissance, ne défend Magda, et qu’elle est par ailleurs indéfendable. Ce n’est pas elle qui m’intéresse au demeurant, mais bien le nazisme, et sa manière très particulière d’être antisémite. Il s’agit bel et bien d’éradiquer, et de le faire méthodiquement -deux choses absentes des autres races d’antisémitisme, du moins antérieures : les antisémitismes méthodiques et éradicateurs d’aujourd’hui, d’une part manquent heureusement de moyens, d’autre part puisent directement à la source nazie.

Ce qui pèche donc dans ce livre, ce n’est pas seulement l’erreur (ou le mensonge) sur le coupable, mais la haute fantaisie de la motivation : avoir été visitée par un sexe juif avant de recevoir celui du ministre nazi de la propagande et de la culture, ce serait une souillure qui exigerait réparation, par la mort du porteur. Et le maître suprême, lui-même aimé de Magda, attendrait et priserait un tel sacrifice. C’est s’aveugler sur le nazisme à la manière d’un Daladier ou d’un Chamberlain : oublier qu’il a d’autres chats à fouetter et pas une seconde à perdre en fantaisies individualistes.



(on me reprend sur l’expression "races d’antisémitisme")

Rédigé par : François Delpla | le 29 septembre 2010 à 15:56

Je ne crois pas avoir parlé avant ce jour de différentes “races” d’antisémitisme, mais à la réflexion je crois que je continuerai : celui des nazis représente vraiment un saut qualitatif, et la confusion ambiante à ce sujet mérite d’être mise en relief par un terme fort.

Il y a d’ailleurs aussi deux races d’anti-antisémitisme, incarnées par les deux livres récents d’Avraham Burg Vaincre Hitler et de Georges Bensoussan Europe, une passion génocidaire. Le second met bout à bout les horreurs antijuives surgies dans tous les coins de la chrétienté, pour donner à penser qu’elles culminent en Hitler (une différence de degré, donc), l’autre met l’accent sur les synthèses et les coopérations fructueuses également à travers les âges et les pays chrétiens, pour faire de la vision hitlérienne un poison de la société israélienne actuelle (rappelons que ce fils d’un ministre fondateur d’Israël a lui-même longtemps présidé la Knesset) et conclure à l’urgence de “vaincre Hitler” en retrouvant les chemins d’un judaïsme ouvert. Je me sens, on l’aura compris, un peu plus proche de ce dernier.

Je me fais traiter de jaloux du succès de Nathan ? Le contraire serait inquiétant : je dois être sur la bonne voie.

Ai-je dit qu’il n’avait pas fait un bon roman ? Relisez ! Justement, c’est en l’occurrence aggravant. L’immense majorité des commentaires (je veux dire : depuis la sortie du livre) montrent que les gens avalent comme pain bénit la thèse qui n’en serait, d’après l’un d’entre vous, pas une : “une saisissante plongée dans le mal”, etc. Voilà qui confirme mon incipit : il vaudrait mieux attendre, pour maltraiter le nazisme, qu’il soit mieux connu et compris.



Rédigé par : François Delpla | le 30 septembre 2010 à 08:05

Une autre faiblesse ce livre réside dans une autre maltraitance : celle des rapports entre Magda et Hitler. C’est de lui qu’elle est amoureuse (même si elle dit, au début, aimer aussi Goebbels), c’est lui qui lui ordonne (ou lui suggère fortement) de se marier avec cet argument remarquable que cela lui permettra de le voir souvent, qui fait d’elle la “première dame” (aux dépens de l’effacée Emmy Göring) et la femme nazie et allemande par excellence, qui l’empêche de divorcer, qui se réchauffe le moral auprès d’elle avant de prendre ses risques majeurs (de la Rhénanie en 36 à la visite de Molotov en 40), et qui, enfin, bricole la théâtralité des scènes finales du bunker, destinées à laisser une image héroïque du régime et à favoriser sa résurrection (un calcul déjoué, essentiellement, par le contrepoids de Nuremberg, principale contribution américaine à la dissipation du cauchemar).

On aurait pu attendre d’un Nathan qu’il fût sensible à tout cela, au lieu de réduire l’affaire à une souillure causée par un corps juif et requérant réparation urgente.



Rédigé par : François Delpla | le 30 septembre 2010 à 09:47

Judiciairement, deux assassins présumés, accusés par le témoignage de la veuve, ont été jugés, l’un condamné et l’autre acquitté au bénéfice du doute (la scène était nocturne) -et le condamné l’a finalement été aussi, en appel.

Historiquement, on peut dire qu’il y a un petit reliquat d’incertitude sur un règlement de comptes entre sionistes (Jabotintsky et les siens accusant Ben Gourion et Arlosoroff de tiédeur envers les nazis), et zéro explication rivale.



Rédigé par : François Delpla | le 1er octobre 2010 à 10h 17

Vous méprisez avec moi l’antinazisme primaire, c’est une bonne base de départ.

Hitler, ai-je découvert il y a une vingtaine d’années (après avoir cru et professé moi-même qu’il était une brute primaire manipulée par telle ou telle force), était un artiste talentueux, à la vocation et à la culture entravées par son milieu social, puis par la Première Guerre mondiale, et pris en 1919 d’un désir passionné de faire appel du verdict de cette dernière, en forçant l’histoire par les méthodes les moins scrupuleuses et, au besoin, les plus criminelles.

J’ai ouvert là-dessus un dialogue constant avec tous les connaisseurs qui voulaient bien s’y prêter. Et j’ai pris des coups auxquels je m’attendais en gros, sinon en détail, comme la destruction en 1993 d’un de mes livres pour une erreur marginale.

Vous peinez à m’étiqueter ? Cela me va assez bien. J’essaye de converger avec ce qu’il y a de meilleur chez les meilleurs spécialistes : Husson, Lukacs... Mon ennemi principal est le fonctionnalisme, cette école fondée par les universitaires allemands Broszat et Mommsen et encore largement hégémonique, limitant de diverses manières les apports d’un Kershaw ou d’un Hilberg...

Quant aux limites de mon propre travail, je doute que quelqu’un les voie mieux que moi ! Le nazisme m’apparaît comme un sujet quasi-vierge, et son chef aussi. Il agit au jour le jour au centre d’une toile. Une sorte de toile d’araignée mais ... à n dimensions. Il tient et actionne toutes sortes de fils dans toutes sortes d’azimuts.

Une des personnalités sur lesquelles j’essaye de travailler actuellement est celle de l’amiral Canaris : un nationaliste que rien ne semble rattacher au nazisme, et que Hitler nomme en 1935 à la tête des services secrets militaires, ce qui lui donne un accès direct à l’intimité des trois armes. Qui ça, “lui” ? Canaris, ou Hitler ? Or l’amiral passe pour antinazi... dès 1938. Quelle blague ! Mais dans quelle mesure ? Sujet vierge, vous dis-je.

Pour documenter un peu la question, voyez ici l’article d’Eric Kerjean, sur un attentat manqué contre Hitler en 1943.



Rédigé par : François Delpla | le 01 octobre 2010 à 15:42

nazisme, sujet vierge, c’est bien sûr un paradoxe... assumé.

Par exemple : saviez-vous que vers 1936 Canaris et Heydrich avaient emménagé dans des pavillons immédiatement voisins ? Ils pouvaient se parler à travers la clôture, en étant assurés d’une discrétion totale... et d’une absence d’archives ! Or l’un dirigeait le service de renseignements du parti (SD), et l’autre celui de l’ensemble des forces armées.

Ce renseignement est-il neuf ? Nenni : la veuve Heydrich en parle dans ses mémoires (1976) avec une naïveté confondante (elle dit qu’ils s’étaient rencontrés dans la rue et aperçus ainsi de leur voisinage !) et les biographes reprennent l’info comme si de rien n’était, sans s’y arrêter... Or il y a là un tel vecteur, pour des interventions incognito de Hitler sur les questions les plus vitales -entre cent exemples, la campagne de 1940- que l’histoire, d’une certaine façon, ne saurait débuter que le jour où on prend en compte une telle possibilité.

Bien entendu, cela ne frappe pas d’inutilité les travaux antérieurs, de même que, en biologie, les fiches de Cuvier le “fixiste” ont servi de fondation aux travaux de l’évolutionniste Darwin. Mais justement, c’est d’histoire qu’il est question, c’est-à-dire d’interactions multiples, et non d’objets fixes ou d’essences.

Hitler au centre de sa toile à n dimensions...



Rédigé par : François Delpla | le 03 octobre 2010 à 07:29

Sur l’hystérie que déclenche encore aujourd’hui le fait de dire que Hitler était intelligent et calculateur, donc ses auxiliaires souvent manipulés et inconscients de la profondeur du mal auquel ils s’associaient, je vous conseille un coup d’oeil sur ce débat de forum actuel, sur les accords de Munich.

On y voit une bande de jeunots se raccrocher à tout et n’importe quoi, quitte à tomber dans la mauvaise foi la plus crasse, pour ne pas voir ni reconnaître celle de Hitler ! et conserver de lui l’image d’une brute voulant dévorer la Tchécoslovaquie toute crue sans s’inquiéter des conséquences diplomatiques.



un contradicteur ayant écrit que "Magda avec sa vie, avec son passé de jeune-fille, puis sa conversion au nazisme, aurait peut-être en se suicidant, ne pas avoir voulu survivre à ses égarements. "

Rédigé par : François Delpla | le 03 octobre 2010 à 07:47

NON NON NON !

Aucun repentir, certitude absolue.

Dès février elle fait savoir qu’elle restera dans Berlin avec ses enfants et Hitler trouve cela admirable (même chose à peu près au même moment vis-à-vis d’Eva Braun), contrairement à toute une partie de l’entourage, fût-il lui aussi nazi fanatique (Hanna Reitsch...) qui jusqu’au bout tentent d’enlever les gosses du chaudron.

Nous avons donc bien affaire à une mise en scène hitlérienne, destinée à héroïser la fin du Reich à l’usage d’une génération future qui reprendra le flambeau.



Note du 4 mai 2011

Il fallait oser ! Nathan a installé sur son site "Ethnopsychiatrie" un florilège de critiques tout uniment favorables, en omettant le présent site.

Preuve que l’auteur se prend et prend sa thèse beaucoup plus au sérieux qu’il n’en fait mine.

La plus belle perle revient au Nouvel Observateur

une thèse aussi folle que vraisemblable. (...)

Tobie Nathan imagine que Magda Goebbels était à Jérusalem le 15 juin, la veille du meurtre... Bien sûr, aucun document historique ne vient accréditer la piste nazie. Mais qui sait si un jour, dans une archive oubliée, on ne trouvera pas, enfin, la solution du mystère Arlozoroff ?

le 4 mai 2011



---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 37

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 55

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26