Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 453

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 576

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 612

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 613

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 614

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 760

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 764

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 767

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 28

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 48

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 49

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 50

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 54

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 42

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 43

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 44
Site de François Delpla :Sarkozy près de Laporte ?
Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

Editos

Sarkozy près de Laporte ?




édito précédent

Le ballon ovale des rugbymen est connu pour ses rebonds imprévisibles. Et certes les plus pessimistes, au soir du 10 mai 2007, n’auraient pas imaginé que l’overdose de démagogie induite, de façon quasi-mathématique, par une campagne électorale privilégiant les postures aux dépens des idées, allait s’accompagner d’une indigestion d’histoire, et que la dernière lettre d’un militant communiste fusillé à 17 ans allait être mise à toutes les sauces. Elle vient notamment de servir de préface à un événement attendu avec espoir et ferveur, le match d’ouverture de la coupe du monde de rugby organisée en France pour la première fois. Cette lecture incongrue, juste avant l’entrée des joueurs sur le terrain, avait été introduite par un mot de l’entraîneur Bernard Laporte, prochain ministre des Sports désigné en mai dernier quatre mois à l’avance, sur les "valeurs" communes aux jeux du stade et à la guerre . Son rôle dans le résultat désastreux de la rencontre ne peut être mesuré, et peut encore moins être nié avec certitude.

En tant que professeur de lycée, l’auteur de ces lignes avait pourtant, contre l’avis réservé de la plupart de ses collègues, pris immédiatement parti pour une obéissance sans faille à l’instruction (en soi bizarre) de choisir ce texte et non un autre pour fouetter le civisme de ses ouailles en début d’année. Car Guy Môquet, fusillé comme résistant, si l’on ose dire, à juste titre, avait été arrêté un an plus tôt comme distributeur de tracts communistes n’appelant pas à la résistance vis-à-vis de l’occupant, en vertu des limites assignées au patriotisme, du moins sur le papier, par le pacte germano-soviétique. Or ce n’est pas tous les jours qu’on est encouragé d’en haut à traiter du nazisme et de la Seconde Guerre mondiale comme d’une affaire complexe, d’un drame déroutant où un fou très habile a conduit les principaux dirigeants et partis de la planète, sauf rarissimes exceptions, à jouer un jour ou l’autre contre leur camp. Et si la reproduction de cette situation à l’identique est exclue, notre époque voit en revanche se multiplier les illusions mortellement dangereuses, et l’adolescence offre par définition la dernière chance d’entrer dans l’âge adulte en ayant appris que tout discours doit être décrypté.

On trouvera ici même quelques analyses et une amorce de débat sur la lettre de Guy Môquet, qui n’aurait certes pas, du moins faut-il l’espérer, les faveurs présidentielles si comme beaucoup de documents de ce genre elle avait exalté Staline ou la révolution prolétarienne. En fait, ces éléments sont en filigrane, notamment dans l’admiration vouée aux dirigeants communistes parisiens Timbaud et Michels. De même, le nazisme n’est pas stigmatisé alors que tout le contexte montre qu’il ne pouvait qu’être détesté, comme une barbarie absolue. C’est le texte d’un fils respectueux, tant de ses parents que de sa patrie. Il semble fait à l’avance pour incarner la politique sarkozyenne d’"ouverture" et de regroupement national par-delà les clivages qui nous auraient trop longtemps divisés.

Or l’histoire est faite de conflits qui ne sont pas tous porteurs de régressions ou de désastres. Il peut d’ailleurs être intéressant de comparer à cet égard les personnalités de Hitler et du général de Gaulle. Pour le premier, tout conflit interne est odieux, il détourne de la patrie, il est sournoisement induit par ses ennemis, c’est-à-dire les Juifs, et il faut un Führer omnipotent pour mettre les gens, qu’ils le sachent et le veuillent ou non, en mouvement dans le même sens, à grand renfort de refrains wagnériens et de quincaillerie gammée. Pour de Gaulle, certes la division est un mal bien français, mais il faut la surmonter par une pédagogie inlassable, en faisant appel sans doute à des symboles mobilisateurs comme la croix-de-Lorraine, mais aussi, et largement, à la raison. Et parmi les éléments de cette raison une place de choix revient à l’histoire, entendue comme une succession de conflits heureusement dépassés pour que le pays remonte de ses abîmes, de 1793 aux accords d’Evian en passant par Verdun et le Front populaire.

Sans vouloir accabler une personne, je me dois de signaler, puisque nul autre à ma connaissance ne l’a fait, qu’une de ces jeunes louves ambitieuses dont Sarkozy aime à s’entourer a gaffé, au lendemain de l’investiture du patron, en disant que Guy Môquet avait été "assassiné par la Milice", alors qu’il était tombé sous des balles allemandes en tant qu’otage un an et demi avant la création de cette organisation dite française, regroupant des valets de l’Allemagne. De toute évidence, la culture de ces gens n’avait jamais croisé Guy Môquet et ils ont besoin d’une période de rodage.

Le pire n’est jamais sûr. Les jeunes pousses des banlieues chic peuvent être mûries, même soudainement, par leurs responsabilités. Le recensement des occasions manquées d’arrêter Hitler pendant qu’il était faible pourrait mettre enfin en lumière, aux yeux du plus grand nombre, le lien entre Munich et le pacte germano-soviétique et le rôle actif de Hitler dans cet écartèlement des bonnes volontés, menant tout droit à la capitulation de 1940 et aux crimes de Vichy.

Montigny-les-Cormeilles, le 16 septembre 2007

édito suivant

François Delpla, le 17 septembre 2007



---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 37

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 55