Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 453

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 576

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 612

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 613

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 614

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 760

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 764

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 767

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 28

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 48

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 49

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 50

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 54

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 42

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 43

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 44
Site de François Delpla :Gueules de bois et réveils tardifs
Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

Editos

Gueules de bois et réveils tardifs




édito précédent

31 mai 2005

Si le résultat du référendum français sur la constitution européenne ne m’a pas surpris, en raison notamment du comportement de la plupart des thuriféraires du « oui » pendant la campagne, bien propre à provoquer un rejet, je dois avouer que leurs réactions depuis l’annonce des résultats me déconcertent.

Pour être précis, je me référerai à trois des principaux éditorialistes, Colombani du Monde, July de Libération et Guetta de France Inter. Aucun ne rappelle l’ampleur du débat, ni ne salue celle de la participation. Chez tous trois, pas la moindre trace d’autocritique ni la plus petite amorce de réflexion devant un désaveu aussi net, que ce soit pour commencer à remettre en cause leurs idées ou, tout au moins, leur pédagogie. Mais plus encore que d’esprit démocratique, ils manquent de patriotisme, et ne remplacent même pas cette valeur par un attachement réel à la construction européenne. Leur discours est défaitiste, et pour leur pays, et pour leur continent. « La France a tout faux », écrit July et pourraient contresigner les éditorialistes hier partisans du « oui »... et aujourd’hui plus encore ! Car elle n’a même pas « bon » en lecture du traité soumis à son vote, ni en taux de participation à ce scrutin. Monsieur Thiers exhala-t-il jamais plus d’animosité contre ses compatriotes, et plus de mépris pour le suffrage universel, que Monsieur July écrivant que « les électeurs utilisent les scrutins comme des radio-crochets » ?

Il faudra écrire un jour, et le plus tôt sera le mieux, l’histoire du trop fameux « plombier polonais ». J’ignore à l’heure qu’il est si le moindre partisan du « non » avait évoqué cette figure avant que l’éconocrate néerlandais Bolkestein, un jour de mars, ne vienne dans l’Hexagone expliquer qu’il y possédait une résidence secondaire et serait heureux qu’un Polonais réparât sa plomberie car il n’arrivait pas à trouver un Français pour cela, déclenchant un beau tollé dans la chambre des métiers locale, et maintes offres de service. On ne sait ce qu’il advint de la tuyauterie du lieu de villégiature, mais il est certain que, depuis ce jour, l’idée que les Français « nonistes » avaient « peur du plombier polonais » a fleuri dans les argumentaires (si on peut employer un terme, en l’occurrence, aussi indulgent) des partisans du « oui », quelle que fût leur nationalité (on se souvient notamment d’un dirigeant socialiste espagnol exhortant un auditoire complaisant -donc masochiste- de Français acquis au « oui » à « ne pas craindre le plombier polonais » comme ils avaient « craint le maçon portugais »). Pire, cette idée ne recule pas aujourd’hui dans la presse européenne, où elle tient lieu de panacée explicative.

Toutes mes interventions dans la campagne ont été optimistes... à juste titre, vu le résultat. Celle-ci n’y dérogera pas. Je suis persuadé que le dépit immature qui s’exprime depuis dimanche soir ne pourra se maintenir au-delà de quelques jours. Pour l’instant, les Colombani, Guetta, July et tant d’autres sont des enfants qui brisent leurs jouets, sans épargner la construction européenne elle-même. Mais il en va d’eux comme de Chirac. Ils ont, sauf démission, des fonctions à remplir. Ce sont eux pour l’instant qui ont le pouvoir médiatique. Leur public a besoin d’informations vraies, de commentaires intelligents et d’acceptation du réel, fût-ce pour éclairer les voies de sa transformation.

PS.- J’ai voulu participer, ce jour à 11H, à un "chat", c’est-à-dire un dialogue électronique, avec Thomas Ferenczi, correspondant du Monde à Bruxelles. A 11h 17, j’ai posté les deux questions suivantes : "Ne pensez-vous pas que les éditorial-ouistes, depuis dimanche, manquent de modestie, de patriotisme, d’attachement au suffrage universel et de foi dans l’Europe ? Pensez-vous qu’ils vont pouvoir maintenir plus de quelques jours leur immature obstination ?". La discussion a été interrompue sans préavis à 11h 29. On pourra la retrouver aujourd’hui à 13h, et constater l’infinie complaisance des questions retenues par les modérateurs.

Je n’ai décidément pas de chance dans mes relations avec Thomas Ferenczi !

PS 2 (1er juin de grand matin) Une rustine éloquente (dans l’édito de Colombani) :

"Les tenants du non voulaient en effet en finir avec ce qu’ils considèrent comme le mythe européen. Par nationalisme, par xénophobie, par dogmatisme ou par nostalgie, ils voulaient se débarrasser de cette Europe qui barre l’horizon, qui dérange les habitudes, qui impose des changements. D’autres, qui n’étaient pas anti-européens, se sont laissé convaincre qu’on pouvait dire non à "cette Europe-là" pour en obtenir une autre."

L’auteur ne sait même plus le français -ou a oublié que son professeur de français lui avait dit que quand on corrige il faut faire attention à la cohérence. Les nonistes ne peuvent à la fois voir expliquer leur geste (avec quelle finesse ! quelle amabilité !) par une énumération fermée de raisons (nationalisme, xénophobie, dogmatisme, nostalgie) et se voir accorder dans la phrase suivante une chance d’avoir souhaité, avec naïveté, une constitution meilleure, donc de n’être pas anti-européens et même, vous avez bien lu, d’être un tout petit peu tournés vers l’avenir. JM Colombani a sans doute ajouté cette phrase lors d’une relecture, en se rendant compte que le slogan suivant lequel on ne pouvait être pro-européen et voter "non" martelé par Chirac, Hollande et tous ceux qui agitaient Le Pen et de Villiers comme un épouvantail à rabattre les démocrates vers le "oui", n’était plus tenable, sauf à considérer que le nombre des obscurantistes en France était, depuis le référendum sur Maastricht (1992), passé de 49 à 55%.

Grâces lui soient rendues : cette correction alimente l’espoir que la caste de son auteur soit perfectible et n’aie besoin que d’un peu de temps pour prendre la mesure de ce qui a bougé.

Quoi qu’il en soit, à mes yeux de noniste, le politicologue apatride apparaît infiniment plus préoccupant que le zingueur de la Vistule !

Ces gens-là du “service dit public” ou la mésaventure de Gérard Filoche


édito précédent

édito suivant

Dernière minute :

DU NOUVEAU SUR LA MORT DE HIMMLER

Une nouvelle mise en cause de Speer

le 31 mai 2005



---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 37

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 55

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26