Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 453

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 576

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 612

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 613

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 614

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 760

Deprecated: Function split() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 764

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_version.php3 on line 767

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 28

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 48

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 49

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 50

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-cache.php3 on line 54

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 42

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 43

Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_acces.php3 on line 44
Site de François Delpla :Auschwitz : vers une mondialisation de la responsabilité ?
Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

Editos

Auschwitz : vers une mondialisation de la responsabilité ?




si vous n’aimez pas ce site, pensez à vous désabonner !

édito précédent

Les cérémonies commémoratives et les manifestations diverses de la fin du mois de janvier, à l’occasion du soixantième anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, ont connu une ampleur et un unanimisme inaccoutumés. Il faut s’en réjouir, tout en mesurant le chemin qui reste à parcourir.

On a beaucoup entendu dire qu’en 1945 une « mémoire résistante » avait éclipsé, pour de longues années, la prise en considération du génocide des Juifs. Cette affirmation mériterait de sérieuses nuances. En revanche, nous avons bel et bien sous les yeux le phénomène inverse, puisqu’Auschwitz a été présenté dans la quasi-totalité des discours seulement comme un lieu d’extermination des Juifs et des Tsiganes, en ignorant les nombreuses autres catégories de population « libérées » le 27 janvier 1945, notamment les résistants.

La concurrence de ces « mémoires », quand elle existe, est profondément malsaine. De ce point de vue, Ariel Sharon n’était pas au meilleur de sa forme lorsqu’il a prétendu que « personne d’autre que les Juifs » n’avait agi contre la « Shoah ». Puisque, précisément, le génocide était au cœur du projet nazi, toute action pertinente contre le nazisme hâtait la fin du massacre et contribuait à sauver des victimes potentielles. A ce sujet, la revue L’Histoire a publié dans sa livraison de janvier une excellente synthèse d’André Kaspi, propre à faire reculer l’idée, apparue depuis une vingtaine d’années et omniprésente ces dernières semaines, qu’il y avait une légèreté criminelle à ne pas bombarder les voies ferrées menant au camp.

Aux raisons techniques qui démontrent l’inefficacité d’une telle action j’ajouterai des considérations politiques. Dans ce cas comme dans cent autres, on suppose résolu le problème du nazisme. Hitler était fou, il n’avait aucune chance de gagner, alors chacun pouvait se consacrer à ses intérêts spécifiques et tout mettre en œuvre pour faire triompher ses priorités sans compromettre la victoire. Eh bien non. L’écrasement du monstre dans sa tanière pressait plus que tout, Churchill en d’inlassables navettes accordait les violons des trois alliés principaux et ce n’était pas du luxe, tant, pour ne prendre qu’un exemple des craintes qui risquaient de paralyser l’action, la peur d’une communisation générale de l’Europe trouvait d’écho aux Etats-Unis.

Parmi les commémorations à venir figure celle du procès de Nuremberg ...qui va être l’objet de mon prochain livre. Quelques émissions sur Auschwitz ont récemment accrédité l’idée que ce procès avait laissé de côté la question juive. Cette contre-vérité flagrante va-t-elle croître et embellir entre le 20 novembre 2005 (anniversaire de l’ouverture des débats) et le 1er octobre 2006 (anniversaire du verdict ) ? Ou au contraire saluera-t-on comme elle mérite la contribution du tribunal à l’émergence d’un état de droit international, par le constat qu’en s’en prenant aux Juifs on s’était attaqué à l’humanité elle-même ?

Le corollaire est que l’humanité s’est, pendant de longues années à partir de 1933, bien mal défendue en ne faisant rien d’efficace pour arrêter les préparatifs criminels, et que si la responsabilité de Hitler (et de ses auxiliaires conscients) dans le massacre est bien établie, il reste à désigner toutes les autres, globalement, en dépassant le stade actuel des « repentances » autoproclamées et des règlements de compte politiciens.

***

Comme bien des Européens, je trouve de graves défauts au texte de constitution en cours de ratification, qui sera soumis à référendum dans mon pays en mai prochain (semble-t-il). Or beaucoup de ces Européens se déclarent favorables à la ratification de ce texte en dépit de ses défauts et nombre de mes compatriotes, y compris parmi les plus éminents, appellent à voter favorablement tout en disant pis que pendre de l’objet soumis à l’examen. Dire qu’il est mauvais, ce n’est donc pas prendre position et je me réserve de le faire dans le prochain éditorial.

***

La sortie en librairie de mes Tentatrices est maintenant fixée, définitivement je pense, au 16 mars. C’est le plus court de mes livres (à part la thèse sur travaux, parue sous le titre La face cachée de 1940). Puissent donc ces pages être lues intégralement ! Ainsi échapperons-nous à quelques faux débats, qui ont déjà couru sur certains forums. Non, je n’explique pas « tout » par l’influence des femmes. Le sous-titre « Hitler, la part des femmes », préféré à « Hitler et les femmes » qui avait été envisagé, devrait y aider. D’autre part, au premier abord, certains pourront penser que je m’obstine dans une histoire privilégiant les facteurs individuels : s’ils tiennent jusqu’au chapitre 10 intitulé « les Allemandes », on peut espérer que ce préjugé les désertera.

édito suivant

le 18 février 2005



---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations

Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 37

Warning: Illegal string offset 'statut' in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/ecrire/inc_db_mysql.php3 on line 26

Deprecated: Function eregi_replace() is deprecated in /home2/fbonnus/public_html/delpla.org/inc-stats.php3 on line 55